Donnadieu : « Ma plus grande fierté ? Quand les joueurs adhèrent totalement à votre discours »

Après match, Pascal Donnadieu a salué le travail de ses troupes qui ont parfaitement respecté ses consignes.

Pascal-Donnadieu-ClaireMacelAprès la finale de la Coupe de France tu avais dit que vous n’aviez pas envie de vous quitter tôt avec les joueurs, ils t’ont bien écouté…

Je pense que paradoxalement la qualification s’est peut-être construite à l’issue de cette finale de Coupe de France. On a eu le sentiment après cette finale de ne pas forcément avoir bien abordé la rencontre. Et je pense que ça nous a donné la force de nous surpasser sur cette série. Deux jours après ma finale, mon discours ça a été de convaincre les joueurs qu’on avait fait trente matchs de championnat, que l’on avait arraché une qualification en play offs qui était méritante vu le début de saison et les moyens du club. Mais je leur ai tout de suite fait comprendre que la qualification serait possible et que l’on allait tout faire pour rendre la vie impossible à Gravelines. Bien évidemment  je ne vais pas vous dire que je m’attendais à un tel dénouement. Mais dans tous les cas il était hors de question de se dire « on est play offs, si on prend deux fois dix points en se battant à peu près correctement« … Ca n’était pas du tout le discours que j’ai eu. C’était le meilleur discours pour les rebooster. Les joueurs ont tout de suite adhéré au fait que l’exploit était possible. Je voulais à tout prix leur mettre dans la tête que l’exploit était réalisable.

On a vu un très gros travail défensif fait sur les leaders du BCM; c’est la clef du match ?

Nous les coachs souvent on râge quand les joueurs n’appliquent pas les consignes. Ca n’est pas toujours évident, ça n’est pas une science exacte. Je crois que ce soir (hier) et même lundi par rapport aux options que l’on avait mis en place, ma plus grande fierté c’est quand les joueurs adhèrent totalement à votre discours. Ce soir (hier) comme l’a dit Stephen, on avait mis en place des consignes défensives très claires. On avait un plan de jeu. On avait finit le match à Gravelines en faisant zone parce que l’on avait vu qu’ils étaient capables d’être fébriles. On va dire que le coach est juste là pour donner les orientations et les joueurs sont là pour les appliquer. Ce que j’ai apprécié lors de cette série, c’est l’application et le respect de ce qu’on leur a demandé. Nous depuis le début de saison on est capable d’être euphorique, de prendre feu, je pense que c’est agréable pour les spectateurs. Mais ce soir (hier) ma plus grande fierté c’est l’adhésion et le respect du plan de jeu que l’on avait mis en place.

Qu’est ce que t’inspire cette qualification pour la demi-finale, la qualification pour une Coupe d’Europe ?

Déjà il y’a plusieurs choses. Si on avait été éliminé en demi-finale on se serait quand même dit c’est super, c’était une belle saison. Il nous manquait, ce qu’on n’a pas réussi à faire à Bercy, le super exploit, la grosse perf qui valide complètement une saison exceptionnelle. Ca on l’a eu ce soir (hier). Après je n’ai pas encore eu l’occasion de discuter avec les dirigeants mais moi j’étais très motivé par le fait de qualifier le club en Coupe d’Europe. Le qualifier ça n’est pas comme les autres années, finir dans les huit ou neuvième et aller jouer au fin fond de la Russie si un club ne voulait pas de l’Eurochallenge. Là c’était les demi-finalistes. J’avais tellement envie que l’on se qualifie pour cette Coupe d’Europe que ce soir (hier) le fait de dire que l’on est qualifié pour l’Eurocup minimum c’est une belle satisfaction.

 

 

Tags : ,
Comments

Commentaires (2)

  1. Paco13

    du coté du Mans, JD Jackson aimerait certainement pouvoir en dire autant ..

  2. Nick

    Let's go Nanterre!! Mr Donnadieu vous avez gagné un abonné.