Pascal Donnadieu : « On a fait un tout petit match »

Après la prestation délicate de son équipe face au Havre, Pascal Donnadieu espère qu’elle saura rebondir dès mardi face à Brindisi en Eurochallenge.

Après la prestation délicate de son équipe face au Havre, Pascal Donnadieu espère qu’elle saura rebondir dès mardi face à Brindisi en Eurochallenge.

Sur le contenu du match
« Par rapport au contenu du match il faut d’abord féliciter cette équipe du Havre. Sur l’ensemble du match ils ont largement mérité leur victoire. Après c’est tout simple ; quand on oublie les bases et les fondamentaux de notre jeu on est sanctionné avec une adresse en panne. On ne s’est pas donné les moyens de bien préparer nos attaques, d’être dans la justesse et les bons timings. On a pratiqué un basket très approximatif. Au-delà de la qualité défensive de l’équipe du Havre, on se retrouve à 61 points car on n’a pas fait ce qu’il fallait dans les choses basiques. On a fait un tout petit match ».

Un peu trop de passivité ?
« A l’image du match contre Pau où on a gagné sans être bon, on a tendance à oublier un peu tout ça avec le succès. On était sur douze victoires en treize matchs. Une bonne claque de temps en temps ça ne peut pas faire de mal. Ce soir (samedi) ça n’a pas été souvent le cas pour que je le dise mais on a aussi eu une chose importante : la faillite de nos joueurs-cadres. Nos leaders ont été complètement absents, on n’a qu’à le voir au niveau des statistiques. Les joueurs de rotation ont plutôt bien fait leur travail mais on a eu une faillite des joueurs cadres qui sont passés à travers. Ça arrive et c’est à nous de voir maintenant dès mardi comment on va réagir contre cette très grosse équipe de Brindisi ».

Le quart de finale face à Brindisi
« J’avais dit que c’était une compétition qui nous plaisait, qu’on la situait en terme d’importance pas loin de la Pro A. on a envie d’aller au bout ; on aurait préféré jouer l’équipe roumaine mais après il ne faut pas pleurnicher pour ça. C’est là que le timing du match de ce soir (samedi) n’est pas bon. On aurait pu arriver plus que serein après une bonne prestation. Là du coup on va devoir rebondir. On va tout donner ; on a eu le bonheur de pouvoir décaler le match contre Le Mans. On est pendant une bonne semaine focalisé sur l’Eurochallenge ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.