Pascal Donnadieu : « On n’était pas prêt »

Pour le coach nanterrien Pascal Donnadieu, la mauvaise entame de match est l’une des principales explications de la défaite face au Mans.

Pour le coach nanterrien Pascal Donnadieu, la mauvaise entame de match est l’une des principales explications de la défaite face au Mans.

Ce que l’on peut retenir d’un match au scénario un peu fou
« Avant toute chose, on a loupé notre entame de match. On n’était pas prêt. Quand tu es mené 47-27 à la fin de la première mi-temps, c’est dur. J’ai eu un discours très ferme et dans un deuxième temps je leur ai dit que l’on pouvait revenir progressivement, quart-temps par quart-temps. La stratégie n’a pas été loin de fonctionner mais on partait de trop loin à cause de notre mauvaise entame de match ».

Un match qui doit servir pour la suite
« Il faut toujours se servir des échecs. Ce soir (hier) c’est évidemment une déception mais pas la fin du monde. Je suis déçu par le scénario du match. On va retravailler ; on a un match important mardi prochain. On aimerait continuer l’aventure en Eurochallenge ».

Le tacle sur l’arbitrage
« Depuis le début de la saison je n’ai jamais parlé de l’arbitrage. Mais ce soir (hier) il y’a des choses qui m’ont surpris. Il ne faut pas dire que l’on a perdu à cause de ça mais j’ai vu des décisions plus que surprenantes. Il faudra que l’on m’explique la cohérence de certaines choses. S’il faut, j’aurais du mal, coacher et renter sur le terrain dès la deuxième minute et mettre la misère à tout le monde pour avoir quelques coups de sifflet et bien je vais devenir un coach comme ça. Ce soir (hier) on n’est pas respecté sur l’arbitrage notamment en fin de match avec quelques coups de sifflet qui nous font très mal. Je n’ai pas envie de faire ma pleureuse parce que l’on a perdu. On a aussi mal commencé le match et mal géré les balles de mach à la fin ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.