Pascal Donnadieu : « On voit des progrès dans le collectif »

Après la victoire contre orléans, l’entraîneur nanterrien Pascal Donnadieu était satisfait des progrès affichés par son groupe.

Avec six victoires lors des sept derniers matchs la JSF Nanterre semble avoir trouvé sa vitesse de croisière en championnat. Mais ce qui satisfait le plus le coach Pascal Donnadieu ce sont les progrès affichés par son groupe à commencer dans le secteur intérieur.

L’analyse du match

« On n’est jamais définitivement rassuré surtout quand on joue tous les trois jours mais je crois qu’il y’a eu un déclic après le match de Ljubljana. Là-bas on était complètement passé à travers à pleins de niveaux. On a eu des hauts et des bas durant le premier tiers de la saison. On a beaucoup travaillé et essayé de faire en sorte d’être plus opérationnel. On voit des progrès dans le collectif dans la manière de se comporter, de jouer. Il y’a des joueurs qui ont haussé leur niveau, qui sont en train de franchir un palier ».

Un duo Raposo/Jaiteh de plus en plus efficace

« Nando a un jeu physique, c’est un garçon qui est plutôt réputé pour sa défense et sa dureté. Ça permet d’envoyer de suite un signal dans ces domaines. Certainement que ça le libère un peu et que ça lui donne de la confiance. Aujourd’hui Nando n’est plus du tout le même qu’il y’a un mois. Il a perdu six/sept kilos. Il est beaucoup plus vite et véloce. Je suis content car c’est un garçon qui s’est accroché, ça a été dur pour lui. Aujourd’hui il donne sa pleine mesure. Je pense que la route n’est pas finie. Je suis satisfait mais c’est à l’image de l’équipe qui s’est accrochée […] J’ai vu aussi un Mam comme je l’aime, c’est-à-dire dans l’agressivité et le combat. C’est une belle satisfaction de voir que nos deux postes 5 ont fait un bon match ce soir (samedi) ».

Le cas Hugo Invernizzi

« Il n’est pas blessé. Mykal Riley est en ce moment à un niveau exceptionnel. Hugo il faut qu’il trouve sa place, il est un peu dans le dur. Il n’y a pas de problème relationnel avec lui ; c’est juste qu’il faut qu’on arrive à bien le remettre sur pied, qu’on le fasse bosser ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.