Pascal Donnadieu : « A part la défaite c’était un derby de qualité »

Excepté le résultat final, Pascal Donnadieu a apprécié le derby Paris Levallois-Nanterre.

Il fallait bien qu’un jour la série de dix succès en championnat de la JSF Nanterre s’arrête. C’est au Paris Levallois qu’est revenu le rôle de petit grain de sable. Mais malgré ce faux-pas, pascal Donnadieu n’a pas voulu être trop défaitiste soulignant la qualité de jeu vue lors de ce derby francilien.

L’analyse du match
« On a fait un très bon match ; je ne dis pas ça pour faire le mec qui n’est pas forcément déçu. Aujourd’hui en voyant jouer comme ça le Paris Levallois je me dis qu’à quatorze journées de la fin avoir cinq victoires d’avance sur eux c’est plutôt intéressant. Notre contenu a été bon. Ça fait dix victoires sur onze ; on a envie que ces séries ne s’arrêtent jamais mais on perd contre une équipe à fort potentiel, playoffable ».

La blessure de Laurence Ekperigin
« Il avait mal à l’aponévrose donc je n’ai pas voulu prendre de risques vu le scénario du match et que la saison est longue. Ce match-là n’était pas non plus crucial ni ultra-déterminant. Je n’avais pas envie qu’il soit out pendant plusieurs semaines après. Ca ne doit pas être une excuse. Riley et Weems étaient malades. On était un peu diminué mais ça aussi ça fait partie du lot de toutes les équipes ».

L’ambiance du derby
« Celui-là à part le résultat il m’a bien plu. Il m’a bien plu car j’ai trouvé qu’il y’avait une vraie qualité de jeu ; tous les acteurs ont fait ce qu’il fallait y compris les arbitres. Nous on est forcément déçu mais c’est comme ça que je vois les choses. Du respect, beaucoup de rythme sur le terrain… à part la défaite c’était un derby réussi avec un match de qualité ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.