Pascal Donnadieu : « Pour Dominic Waters les nouvelles ne sont pas bonnes »

Malgré la victoire face à Limoges, l’entraîneur nanterrien Pascal Donnadieu n’a pas masqué son inquiétude avec la blessure de Dominic Waters.

Face au Limoges CSP, Nanterre92 a fait ce qu’on appelle un coup-double. En effet, les Franciliens l’ont non seulement emporté, mais aussi récupéré le pointaverage. Dans un championnat ultra-serré, cela pourrait avoir son importance lors de la fin de saison régulière. Mais le coach Pascal Donnadieu ne pouvait totalement apprécier ce succès, car dans le même temps le meneur Dominic Waters risque plusieurs semaines d’absence en raison d’une blessure à la cuisse.

« Chapeau bas aux joueurs, on n’encaisse que 65 points contre une équipe réputée offensive. Le championnat est tellement dense, une victoire est toujours impérative. Avant le match, vu le scénario (blessure de Waters), j’étais très pessimiste. J’ai demandé aux joueurs d’être plus dans le jeu, de la 1ere à la 40e minute, de ne jamais relâcher, j’ai été plus exigeant. On a réussi au niveau des rebonds, c’est un indicateur important pour moi. Pour Dominic les nouvelles ne sont pas bonnes. Il s’est blessé sur une accélération hier (samedi), ils devraient être OUT pour plusieurs semaines. Je n’arrive pas à sourire, on a tellement de matches à jouer. L’enchainement m’inquiète, me fait peur. On va être obligé de revoir les objectifs à la baisse. On cherche depuis hier. C’est l’enfer ! C’est mission impossible, même pour les clubs à gros budget. C’est difficile de trouver un joueur juste pour la fin de saison, c’est pire pour une pige médicale. Besiktas ? Le Scénario du match va nous guider, on devra faire plus de rotation. C’est une équipe qui monte en régime en cette 2e partie de saison. Pour remplacer Waters, le premier coup de fil a été pour Heiko Schaffartzik. C’est non, il n’est pas prêt, même s’il aurait revenir. On jouera le coup à fond ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.