Pascal Donnadieu : « Je refuse de prendre un joueur pour prendre un joueur »

Confronté à la blessure de Gerald Robinson, l’entraîneur nanterrien Pascal Donnadieu ne sait pas ‘il va pouvoir le remplacer.

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé… Cette phrase correspond fortement avec ce que traverse la JSF Nanterre suite à la blessure aux adducteurs de Gerald Robinson. Lors de la réception de la JDA Dijon lors de la dernière journée son absence a nettement déséquilibré le jeu d’attaque des Franciliens. Cependant l’état actuel du marché pourrait ne pas permettre à Pascal Donnadieu et son staff de trouver une alternative.

L’analyse du match

« Je pense qu’une équipe c’est avant tout un équilibre, quelque chose de très fragile. L’absence de Gerald dans son jeu et ce qu’il apporte a complètement déséquilibré notre jeu d’attaque car il est capable de beaucoup de percussion, d’agressivité. En plus il y’a eu des défaillances individuelles. C’est vrai que ça fait court en rotation car on se retrouve quasiment à jouer à sept/huit même si le petit Warren Racine a été bon. Je ne peux pas me satisfaire du contenu, on n’a pas été bon. Après en fin de match j’ai trouvé qu’on essayait de réagir. Mais on est aussi tombé sur une équipe de Dijon qui a pris la rencontre par le bon bout ».

La question du pigiste de Gerald Robinson

« Tout le monde me dit « mais comment vous allez faire, comment vous allez jouer sans Gerald ? ». Ça fait trois/quatre jours que je fais le tour de tous les agents mais il n’y a personne ou alors il y’a des gars qui n’ont pas joué depuis une saison, ou des gars qui ont fait quarante pays en deux ans, ou des fous furieux. J’ai dit aux joueurs qu’on allait jouer comme ça à la Leaders Cup. C’est sûr que c’est compliqué mais je me refuse à prendre un joueur pour prendre un joueur. Je préfère mettre mes gamins sur le terrain que de faire tout et n’importe quoi. Il faut que l’on s’organise et ne pas pleurnicher. Ce sont les aléas d’une saison ».

Le match de Warren Racine

« Pour un jeune comme lui c’est une opportunité à saisir quand tu en effectif réduit. Ce soir (samedi) il a fait des choses très intéressantes. C’est bien qu’il y’ait un rayon de soleil dans cette soirée difficile. Ça prouve que le travail paye. Peut-être que cela va l’aider pour l’avenir. Ça fait aussi partie des objectifs du club de faire en sorte que des gamins arrivent à jouer un petit peu ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.