Pascal Donnadieu ne s’enflamme pas

Après la victoire contre Orléans, Pascal Donnadieu a refusé de céder à l’euphorie.

En l’emportant à domicile face à Orléans, la JSF Nanterre a conforté sa troisième place en embuscade derrière Limoges et Strasbourg. Pour le coach Pascal Donnadieu, cette position est déjà très satisfaisante après douze journées de championnat.

L’analyse du match
« Aujourd’hui je regarde derrière sans fausse modestie. Quand on voit ce que propose Strasbourg, ça fait des années que l’on n’a pas eu une équipe comme ça en totale maitrise de son jeu. Limoges quand ils auront digéré l’Euroleague, avec tout ce que ça comporte, sera une grosse cylindrée. Je pense que c’est déjà très bien d’être juste derrière ces équipes-là. 9-3 après douze matchs si on pouvait rester dans cette configuration-là, je signerais des deux mains car je sais que ça ne va pas être facile. Des équipes comme l’ASVEL et le PL vont forcément se refaire donc tant que l’on peut engranger et prendre un peu d’avance on le fait ».

Les objectifs de la saison
« L’année dernière on avait été très gourmand et je ne le regrette pas du tout. Bien évidemment ça nous a coûté deux/trois victoires qui nous ont empêchées d’aller en playoffs mais je pense que ça aurait été compliqué de faire le doublé. Cette année ce qui me satisferait ça serait un bon parcours en championnat en saison régulière car ça reste sympa de faire les playoffs. En Eurochallenge j’aimerais bien qu’on accède au moins aux quarts de finale, qu’on se donne les moyens de les jouer et après tout serait ouvert pour un éventuel Final Four. L’Eurochallenge ça n’est pas une compétition que je brade. Mais peut-être qu’à un moment donné je ferais des choix car à trop être gourmand on peut se griller ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.