Pascal Donnadieu et son staff cherchent toujours la perle rare

Après la défaite contre Nancy, Pascal Donnadieu est revenu sur la complexité de trouver un remplaçant à Mykal Riley.

S’il était présent sur le banc, Mykal Riley n’a pas pu aider ses coéquipiers face à Nancy. Et pour cause… Depuis mardi, l’ailier de la JSF Nanterre sait que sa saison a pris fin à cause d’une fracture de fatigue. Le staff francilien s’est donc mis en quête d’un remplaçant. S’il a le nom d’un joueur sous le coude, Pascal Donnadieu l’a reconnu : remplacer un joueur à cette période de l’année est loin d’être chose aisée.

« La difficulté elle est surtout liée au règlement. Comme il a changé, à partir du moment où l’on passe le 31 mars et que vous n’avez plus le droit que de prendre un joueur, il faut bien réfléchir. Aujourd’hui si je prends un joueur poste pour poste pour remplacer Riley et qu’un autre joueur à un poste important ou majeur se blesse, j’ai envie de vous dire que notre saison elle est terminée. Après remplacer Mykal est irremplaçable dans son style, sa façon de jouer et la complémentarité avec les autres. J’ai un joueur sous le coude qui me parait pas trop mal mais ce qui me fait peur c’est que l’on va jouer avec une épée de Damoclès jusqu’à la fin du championnat et des playoffs car nous on aura grillé un joker. Il y’a deux options : je prends le joueur sur qui je suis et qui arriverait très prochainement ou alors j’attends un peu plus. C’est un vrai casse-tête ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.