Pascal Donnadieu : « Une bouffée d’oxygène »

Après la victoire facile face à Rouen, l’entraineur nanterrien Pascal Donnadieu a fait part de son soulagement.

Après un passage délicat de deux semaines, la JSF Nanterre a renoué avec le succès et plutôt de belle manière face à Rouen. Pour le coach Pascal Donnadieu ce succès était un sacré soulagement.

Une victoire qui fait du bien

« Je suis surtout soulagé. Tout n’a pas été parfait mais il y’a eu le fait de les laisser à 57 points, d’avoir bien réagi alors qu’on avait été pathétique lors des trois premières minutes, un bon apport du banc pendant la première mi-temps… Ce sont des choses intéressantes ».

L’apport du banc

« Quand tu joues tous les trois jours et que tu as des matchs compliqués, tu ne peux pas jouer à cinq sans un apport du banc. Hugo (Invernizzi) a été bon sur le scoring alors que depuis le début du championnat il était vraiment en échec. Pour un shooteur on sait que c’est cyclique mais je suis content qu’il ait retrouvé le chemin de l’adresse car on en a besoin. Sur trois/quatre coup de poignet on voit la différence. Nando aussi a fait une bonne rentrée ».

Le retour à la maison

« Ça fait plaisir de se retrouver au Palais des Sports. Quand tu es dans le dur avec le public, les repères on voit que ça aide. Ce soir (samedi) c’est vraiment le mot soulagement qui caractérise le plus le match. Après il ne faut pas s’enflammer, il y’a encore du travail. Mais pour nous c’est une bouffée d’oxygène ».

Le cas Brian Greene

« Il apporte ce que l’on connait notamment sa science du jeu, le fait de jouer juste. C’est un joueur d’expérience. Il apporte aussi de la sérénité, ce qu’il peut nous manquer par moment ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.