Pau était trop fort pour Limoges

Bien en place collectivement, Pau a donné une leçon à Limoges sur son parquet (victoire 83 à 74).

edwards boungou coloL’écart final n’est que de neuf points mais la domination a été bien plus en faveur de Pau que ne le laissent deviner les statistiques. Au-delà du jeu, c’est l’envie qui a aussi aidé les Béarnais à faire la différence. A l’image d’un Michael Thompson flamboyant lors de la première mi-temps, les shooteurs palois ont très vite donné le ton en passant 27 points aux Limougeauds à l’issue des dix premières minutes. Torrell Marin et Sami Driss ont aussi contribué à conserver un écart à la mi-temps (43-38).
Par la suite c’est le pivot Ahmad Nivins qui va faire très mal en faisant une nouvelle fois étalage de ses qualités de finisseur (14 points (sur ses 17) en seconde période). Ni Johan Petro et ses coéquipiers n’ont su trouver les solutions pour le stopper. Régulièrement conspué avant et pendant le match par les supporters locaux, Rémli Lesca a lui aussi participer à la démonstration paloise avec notamment deux gros shoots à trois points. Si l’on y rajoute l’impact d’un Dj Strawberry, il devenait compliqué aux joueurs de Jean-Marc Dupraz d’espérer terminer la rencontre avec la victoire d’autant plus qu’hormis à de rares exceptions près (Adrien Moerman, JK Edwards…), on n’a pas senti assez de combativité chez les Limougeauds.
Pour Pau, ce succès de prestige leur permet de se mêler plus que jamais à la lutte pour les playoffs.

Crédit photo : Valentin Delrue

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.