Pau s’impose au bout du suspense, Léo Westermann sauve l’ASVEL

En déplacement, Strasbourg et Dijon repartent avec la défaite.

ASVEL  88 – 86  Strasbourg

La Green Team s’est une nouvelle fois faite très peur. Lyon-Villeurbanne prend rapidement les devants, Paul Lacombe permet même à ses partenaires de creuser un écart important entre la fin du premier quart-temps et le début du deuxième. La SIG Basket ne parvient pas à faire un vrai rapproché jusqu’à ce que Ricardo Greer et surtout Kevin Anderson ne montent en pression. Revenus à trois petits points de leurs adversaires, les hommes de Vincent Collet enchaînent et arrivent à prendre l’avantage en début de dernier acte, après un panier d’Alexis Ajinça. Toutefois, l’ASVEL ne se laisse pas faire. Les deux équipes sont à égalité à 6 secondes de la fin, Léo Westermann hérite du cuir. Le jeune meneur shoote en tête de raquette et offre la victoire aux siens.

 

Lyon-Villeurbanne

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 88 34 – 55 61.8 9 – 18 50.0 11 – 13 84.6 10 15 25 3 1 19 7 17 20 16 102
5. Armstrong Hilton * 30 14 6 – 8 75.0 0 – 1 0.0 2 – 4 50.0 3 5 8 0 0 1 2 1 2 4 20
6. Lacombe Paul 14 14 6 – 9 66.7 2 – 2 100 0 – 0 1 2 3 0 0 1 2 3 1 1 14
7. Westermann Léo * 26 14 6 – 9 66.7 2 – 5 40.0 0 – 0 1 3 4 0 0 2 2 3 4 1 16
8. Jean-Charles Livio 5 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 1 0 1 0 0 0 0 0 0 0 1
10. Fofana Bangaly 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
11. Jackson Edwin * 26 19 6 – 9 66.7 2 – 5 40.0 5 – 5 100 0 2 2 0 0 5 1 3 1 5 21
12. Thompson Dijon * 31 7 3 – 5 60.0 1 – 2 50.0 0 – 0 1 0 1 2 0 4 0 1 2 0 11
14. Tillie Kim * 25 8 4 – 7 57.1 0 – 0 0 – 0 1 1 2 0 0 1 0 4 4 2 4
15. Goss Phil 26 6 2 – 5 40.0 2 – 3 66.7 0 – 0 2 1 3 1 0 5 0 2 2 0 10
18. Haritopoulos Dimitrios 17 6 1 – 3 33.3 0 – 0 4 – 4 100 0 1 1 0 1 0 0 0 4 3 5
19. Leon Théo 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
20. Diacono Lambert 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
0

Entraîneur :Pierre VINCENT

Strasbourg

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 86 33 – 58 56.9 9 – 19 47.4 11 – 18 61.1 9 9 18 1 3 14 8 12 16 20 83
4. Oliver Chris 35 14 5 – 8 62.5 2 – 3 66.7 2 – 2 100 2 3 5 0 1 2 4 3 2 1 19
6. Zianveni Maxime * 15 4 2 – 4 50.0 0 – 0 0 – 3 0.0 1 0 1 0 1 0 0 1 4 3 -1
7. Mbaye Abdoulaye * 30 13 5 – 10 50.0 3 – 6 50.0 0 – 0 0 0 0 0 1 1 0 2 2 0 7
8. Toupane Axel 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
9. Jeanneau Aymeric 14 0 0 – 2 0.0 0 – 1 0.0 0 – 0 1 1 2 0 0 2 0 1 2 1 1
10. Invernizzi Hugo 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
11. De Jong Nicolas 10 6 3 – 5 60.0 0 – 0 0 – 0 1 0 1 0 0 0 0 0 0 2 5
12. Ajinca Alexis * 24 11 5 – 8 62.5 0 – 0 1 – 4 25.0 2 1 3 1 0 4 1 3 4 3 11
14. Greer Ricardo * 36 18 7 – 11 63.6 1 – 3 33.3 3 – 3 100 2 3 5 0 0 5 3 1 2 4 26
15. Anderson Kevin * 36 20 6 – 10 60.0 3 – 6 50.0 5 – 6 83.3 0 1 1 0 0 0 0 1 0 6 15
18. Trauttmann Thomas 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
0

Entraîneur :Vincent COLLET

 

 

Pau-Lacq-Orthez  59 – 57  Dijon

L’Elan Béarnais et la JDA Dijon ont disputé un vrai match de boxe pendant 40 minutes. Pau fait la course en tête grâce à Chinemelu Elonu en début de match, mais Sean Marshall et ses partenaires serrent les rangs afin de prendre l’avantage à la pause. Dès lors commence une véritable guerre des tranchées, aux paniers de Marko Maravic répondent ceux de Zach Moss. Les deux équipes sont à égalité à une minute de la fin avant que papy Maravic ne permettent aux siens d’obtenir 3 points d’avance. Presque un luxe dans ce match. Le jeu des lancés-francs offre aux Dijonnais le droit de tenter le shoot de la gagne dans les ultimes secondes mais, malheureusement pour les joueurs de Jean-Louis Borg, David Melody rate sa tentative.

 

Pau-Lacq-Orthez

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 59 17 – 43 39.5 3 – 14 21.4 22 – 34 64.7 14 26 40 2 0 13 6 24 21 30 58
4. Lesca Rémi 4 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 1 0 1 0 1
5. Gipson Teddy * 37 6 1 – 6 16.7 0 – 2 0.0 4 – 6 66.7 0 3 3 0 0 4 0 4 4 6 2
7. Lesca Florian 3 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 0 -1
8. Mendy Antoine * 26 13 6 – 11 54.5 1 – 4 25.0 0 – 0 2 2 4 0 0 1 5 4 4 0 14
9. Marquis Claude * 21 6 1 – 3 33.3 0 – 0 4 – 10 40.0 4 4 8 0 0 1 0 0 2 6 7
11. Rimac Slaven 3 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 -2
12. Elonu Chinemelu 19 8 2 – 4 50.0 0 – 0 4 – 8 50.0 5 7 12 1 0 1 0 4 3 6 12
13. Maravic Marko * 39 17 4 – 9 44.4 1 – 2 50.0 8 – 8 100 2 8 10 0 0 2 0 2 1 8 22
14. Ray Allan * 37 9 3 – 10 30.0 1 – 6 16.7 2 – 2 100 1 2 3 1 0 4 0 4 3 3 6
15. Var Mickael 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
20. Morency Jean-Frédéric 11 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 3 2 1 -3
0

Entraîneur :Laurent VILA

Dijon

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 57 20 – 51 39.2 5 – 19 26.3 12 – 16 75.0 4 14 18 0 2 11 11 19 30 20 43
4. Marshall Sean 29 18 6 – 13 46.2 2 – 6 33.3 4 – 6 66.7 1 1 2 0 0 0 4 4 4 4 11
5. Aboudou Lens 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
7. Moss Zach * 30 12 5 – 8 62.5 0 – 0 2 – 2 100 1 6 7 0 0 0 1 5 4 2 12
8. Harris Andre * 26 8 4 – 5 80.0 0 – 1 0.0 0 – 0 2 1 3 0 0 0 1 2 5 1 9
9. Leloup Jérémy * 23 8 2 – 6 33.3 0 – 0 4 – 4 100 0 0 0 0 1 5 2 0 2 3 11
10. Melody David * 36 2 0 – 9 0.0 0 – 5 0.0 2 – 4 50.0 0 2 2 0 1 2 1 0 1 2 -4
11. Rupert Thierry 14 0 0 – 2 0.0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 1 3 0 -3
13. Lewin Rob 10 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 1 1 0 0 0 1 0 4 1 2
15. Christophe Anthony 4 3 1 – 1 100 1 – 1 100 0 – 0 0 2 2 0 0 0 0 3 3 0 2
20. Dixon Bobby * 28 6 2 – 7 28.6 2 – 6 33.3 0 – 0 0 1 1 0 0 4 1 4 4 7 3
0

Entraîneur :Jean-Louis BORG

Tags : , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (8)

  1. AND11

    19 ans et déjà clutch <3

    Ajinça rentre méchamment dans le rang…

  2. Matt

    Il est pas dans le corner le shoot de la gagne mais tête de raquette

  3. Rorschach69

    C'est bizarre parcque sur la vidéo de LNB TV on dirait vraiment qu'il est à 3 point. Surement la pixelisation de l'image…