ALL STAR GAME

Paul Lacombe : « Pas la fin du monde »

Si Monaco s’est lourdement incliné à Nanterre, Paul Lacombe n’a pas tenu de discours alarmiste.

On dit souvent qu’il faut mieux perdre une fois de 30 que trente fois de un. Monaco ne dira pas le contraire après la fin de sa série de treize victoires consécutives sur le parque de Nanterre92. Sans Amara Sy et Aaron Craft, la Roca Team n’a pas eu les ressources physiques nécessaires afin de contenir la furia offensive des Nanterriens. Passé au travers, Paul Lacombe espère que l’équipe saura se servir de ce faux-pas pour la suite.

« Ce qui fait le plus mal ? C’est surtout la manière dont on a joué. Qu’on perde ça n’est pas très grave et on sait que le plus important ça n’est pas de finir premier; ce qui fait le plus mal c’est d’être passé totalement à travers. Quand je vois mes stats ça me fait mal et ça reflète très bien ma prestation. Collectivement il n’y a pas photo : 178 à 63 d’évaluation, on s’est fait marcher dessus. Ce n’est pas la fin du monde, bien au contraire. On doit réagir, on n’a rien perdu ce soir (hier), juste un match.

La défaite c’est un tout. C’est vrai que ça fait trois/quatre matchs que l’on joue avec deux joueurs en moins dont Amara à l’intérieur. On avait de quoi combler mais on s’est fait marcher dessus par Jo (Passave Ducteil) ce soir. L’absence d’Aaron Craft fait mal; c’est quand même le fer de lance de notre défense. Dès qu’il a été un peu moins bien défensivement cette année on a été moins bon. Je ne sais pas si on aurait gagné avec lui mais son absence ne nous a pas arrangé.

Honnêtement on marchait un peu sur tout le monde ces derniers jours en BCL et en championnat. Aujourd’hui (hier) on nous a rendu la monnaie de notre pièce par une belle équipe de Nanterre. On n’a pas suivi les instructions et on a joué à l’envers des deux côtés. Ils ont fait du Nanterre avec des shoots qui ont créé l’avance. On doit se remettre au travail et se servir de ça pour franchir encore un cap. Ce sera sûrement le moyen pour remplir les objectifs que l’on s’est fixé.

On n’a pas abordé le match comme les autres fois. Quand on gagne beaucoup de matchs on se met dans un confort. On ne va pas se mentir, ça s’est senti un peu ces derniers jours et même ces dernières semaines. Depuis Limoges on s’entraîne pas forcément très bien. On gagne de 30 contre Sassari mais je n’avais pas trouvé qu’on ait été si bon que ça. On est venu en suffisance ce soir à Nanterre et c’est pour ça qu’on s’est fait marcher dessus. On a vraiment joué à l’envers ce soir et le score est mérité. On doit assumer notre statut, montrer qui on est. Ce soir on ne l’a pas fait, moi le premier et je m’en excuse car je n’ai quand même pas été très bon ce soir ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.