ALL STAR GAME

ITW Paul Lacombe : « J’ai senti une stagnation ces deux dernières années »

Après deux saisons à faire du surplace à l’ASVEL, Paul Lacombe a fait le choix de Strasbourg pour s’offrir un nouveau défi. Et prouver de cette manière que le potentiel qu’on lui prête n’est pas usurpé. Entretien.

Paul-Lacombe-large-MerciecaAprès deux saisons à faire du surplace à l’ASVEL, Paul Lacombe a fait le choix de Strasbourg pour s’offrir un nouveau défi. Et prouver de cette manière que le potentiel qu’on lui prête n’est pas usurpé. Entretien.

BasketActu : Dans une itw tu t’étais tenu pour responsable de votre défaite lors du premier match. Es-tu satisfait de ton second match?
Paul Lacombe : Oui j’en suis grandement satisfait. J’ai apporté ce que le coach et l’équipe attendent de moi sur tout le match. C’était important pour moi de le rassurer par rapport au dernier match face à Nanterre.

BasketActu : Ce match avait forcement une saveur particulière. Comment t’es tu senti au coup de sifflet final?
PL : L’arrivée à Lyon m’a procuré quelques sentiments de manque. C’était la première fois que je revenais depuis trois mois, ça ne m’était jamais arrivé depuis que je suis né (rires). Quand j’ai posé les premiers pas sur le parquet le soir, j’avais le cœur qui battait à milles à l’heure, ça m’a donné beaucoup d’énergie, mais également un peu de pression. Malgré tout, j’ai fait une belle prestation, je pense, devant mon ancien chez moi. Ca m’a fait plaisir!

BasketActu : Tu n’as pas eu peur dans le troisième quart temps que le match vous échappe?
PL : Non, dans l’ensemble je nous ai senti solide, même dans le dernier quart où on est à -5. On a recollé très vite.  Mais la dernière minute du match était quand même assez stressante.

BasketActu : Le fait que tu jouais auparavant dans cette équipe t’a permis de donner des conseils à tes coéquipiers?
PL : Pas forcement parce que déjà les joueurs adverses tout le monde les connaissait, et les formes de jeu, à par une ou deux, n’étaient plus les mêmes.

BasketActu : Comment trouves tu cette nouvelle équipe de l’ASVEL?
PL : Encore en rodage, ça se sent ; avec deux joueurs arrivés récemment, ce n’est pas évident. Mais si ça veut marcher, ça va faire mal.

BasketActu : Après votre deuxième match, que vous reste il à régler?
PL : Encore beaucoup de choses. Premièrement on perd trop de ballons. Puis on a besoin de répéter et répéter nos formes de jeu pour savoir faire face à n’importe quelle éventualité sur le terrain.

BasketActu : Cet été pour toi c’était une évidence de quitter enfin l’ASVEL?
PL : Oui! Pour vraiment changer d’air et grandir.

BasketActu : La présence de Vincent, Pierre, et Nebosja a facilité ton choix et ton intégration?
PL : Ah, complètement! Mon choix numéro 1 était Strasbourg pour Vincent Collet ! Et le fait d’avoir été avec Pierre Tavano et Nebosja Trumo Bogavac a rendu les choses encore plus faciles.

BasketActu : Est ce que Vincent Collet attend les mêmes choses de toi?
PL : Ca c’est fait plus ou moins comme un accord. J’ai senti une stagnation ces deux dernières années donc je voulais le retrouver pour « achever » ma formation. Il m’a dit qu’il m’avait toujours suivi et qu’il pensait comme moi que j’avais encore beaucoup de chose à apprendre.
On avait échangé quelques mots. Puis il a ensuite discuté avec mon agent, Pedja Matéric, avec qui il est en bons termes. Ça a été une évidence pour moi.

BasketActu : Tu as retrouvé le même Vincent?
PL : J’ai retrouvé le même, je n’ai pas vu beaucoup de changement basketement parlant. Après je dis peut être des bêtises.

BasketActu : Quelles sont tes priorités cette saison?
PL : Déjà collectivement de faire le mieux possible. D’essayer au moins de se glisser dans le Top 4 ; après pourquoi pas gagner un des trois titres, et essayer sincèrement d’aller au Top 16 ? Individuellement, ça serait de prouver des choses, de montrer que j’ai le niveau, que je peux m’exprimer dans ce championnat pour essayer d’ici deux/trois ans de voir plus loin.

BasketActu : La présence de Louis Campbell, qui est un meneur d’expérience, peut elle t’aider?
PL : La présence de Lou et Ric va aussi me faire grandir, m’apprendre beaucoup de choses à l’image de Georgy et Amara l’an dernier.

BasketActu : Tu as un message justement pour tes anciens coéquipiers ?
PL : Bonne saison bande de vendos (il se marre).

Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.