Paul Seignolle optimiste après le passage en chambre d’appel

Paul Seignolle, président de l’ADA Blois, reste optimiste quant aux chances de son club de pouvoir rejoindre la Jeep Elite.

Depuis plusieurs semaines, l’ADA Blois est engagé dans une bataille judiciaire afin de pouvoir jouer en Jeep Elite, comme son titre de champion de France de Pro B l’y autorise. Mais l’autorisation ne lui a pas été accordée par la LNB en raison de l’absence d’un centre de formation agréé. Le club est donc passé devant la chambre d’appel de la FFBB le 12 juillet, et attend le verdict pour le 19 du même mois. Le président du club Paul Seignolle a livré à La Nouvelle République son sentiment sur le dossier. « Je leur ai dit qu’il n’y avait qu’une façon de m’interdire de me battre pour mon club : c’est de me mettre un revolver sur la tempe et d’appuyer sur la gâchette. Je vous garantis que je suis débordant d’énergie : tous les sacs de merde (sous-entendu les dossiers compromettants), je vais les retrouver et les sortir ! Ils m’ont pris pour un lapin de trois semaines ; je vais leur montrer qu’ils se sont trompés ». 

Voilà qui est dit…

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.