Pénurie de JFLs à Roanne

On en sait un peu plus sur la blessure du Roannais.

Blessé au cours de la rencontre Paris-Levallois – Roanne, Thomas Larrouquis sera finalement indisponible six semaines. C’est dans le quatrième quart-temps que l’ailier de JD Choulet a été contraint de regagner le banc. L’échographie a confirmé le claquage aux ischios.

Le technicien de la Chorale est donc toujours à la recherche d’un pigiste médical. Avec Solo Diabaté qui pourrait être coupé par le club dans les jours à venir, ça fait deux JFL de moins dans les rangs de Roanne.

« Maintenant, on va devoir prendre des décisions difficiles, délicates. Parcequ’on a deux joueurs JFL sur le flan. Quand, et je vais en profiter aujourd’hui, autant c’est possible de remplacer un Américain, autant vous m’expliquerez comment on fait pour remplacer un JFL ? On crie cocorico il faut faire jouer les JFL mais quand ils sont blessés, comment les remplace-t-on ? Avec qui ? Par quel joueur ? Ça me fait rigoler ces trucs de nationalité, ces conneries. A quoi ça rime ces histoires ? Comment on les remplace ? Il n’y a pas de joueur français. On est obligé de prendre des Ricains à la mène car il n’y a pas de joueurs français sur le marché en temps normal alors quand il y’en a un qui se blesse, comment on fait ? Quand ça va tomber sur les joueurs de Pro B, ça va être encore pire. Il y a un trop grand écart entre le championnat Pro A et Espoirs pour piocher dans le réservoir Espoirs et les mettre sur le terrain pour des matches décisifs. Alors, tous les grands penseurs, on peut dire ce qu’on veut, je serais content qu’on ne joue qu’avec des Français. Je serais le premier content mais y’en a pas assez des joueurs. Il en manque. Alors comment on fait là ? On va décimer les équipes parcequ’on ne peut pas remplacer les joueurs ? Comment on fait ? Moi je pose la question. Et on n’est qu’à la quatrième journée de championnat », nous avait confié un JDC  agacé après la rencontre PL-Roanne.

Le club était entré en contact avec l’un des derniers JFLs sur le marché, Nobel Boungou Colo. Mais c’est au Mans que celui a finalement atterit. Les rumeurs annoncent que Mamoutou Diarra serait dans le viseur de Roanne. Affaire à suivre…

Tags : , ,
Comments

Commentaires (43)

  1. OscarAbine

    C'est d'un démago…

    Il propose quoi, comme solution ? 10 ricains ?

    Le statut de JFL, ça doit permettre de former des joueurs. De "forcer" les clubs à le faire. Mais rien n'empêchait ces mêmes clubs de former dès avant. Roanne n'avait qu'à le faire, il aurait des jeunes opérationnels capables de remplacer un joueur blessé. Personne ne l'en empêchait…

    Alors, après, rejeter ses propres défaillances sur les autres…

  2. Startrak

    C'est sûr que si tu fais jamais jouer les Espoirs, y aura jamais de JFL au niveau, c'est le serpent qui se mord la queue! o_O

  3. vito

    les espoirs de Roanne, en championnat, sont à quelle place ? Faut mener une réelle politique de formation au sein des clubs

  4. aspsgge

    C'est pas en faisant jouer les espoirs que tu auras plein de joueurs niveau pro A quelques années plus tard. Y a qu'à regarder les équipes de France U17-U19, il y a des joueurs qui finissent en N1-N2 …

    Certains clubs ont bien joué le coup en recrutant beaucoup de JFL pour mettre les autres dans la mouise.

    La réforme des JFL va surtout pousser les clubs à signer des espoirs en 10ème-11ème-12ème homme. Ca va pas faire plus de formation pour autant.

  5. StillBallin

    "Il y a un trop grand écart entre le championnat Pro A et Espoirs pour piocher dans le réservoir Espoirs et les mettre sur le terrain pour des matches décisifs"

    Il a mis le doigt sur ce qu'il manque pour rendre efficace cette idée de JFL. A quand l'incorporation des équipes espoirs (ou plutôt des équipes réserves à ce moment-là?) dans les championnats de divisions inférieures?

    Et pourquoi pas créer un système d'affiliation entre un club de Pro A et un club de nationale 1 ou 2 d'une même région géographique où le club de nationale, de toute façon trop petit et trop gêné par le club de Pro A pour parvenir et se maintenir en Pro A voire en Pro B, serait une sorte de réserve du club de Pro A, indépendant mais avec un quota de jeunes espoirs prêtés (4 ou 5) par le club de Pro A avec possibilité de rappel à n'importe quel moment (si blessure). Un peu comme en D-League (système qui en France ne connaitrait pas la dérive que la ligue mineure connaît actuellement).

    Bon, c'est juste une idée comme ça, ça ne vaut peut-être pas grand-chose.

  6. zac

    Il faut faire jouer my man Yohan Ben Fatah !

  7. JunkYard Dog

    Bien sur que roanne n'a pas assez fait confiance à ses jeunes….

    mais il a pas complètement tort non plus concernant la quantité de jfl de qualité potable disponible.

    Gravelines et l'asvel ont bien joué le coup en signant des jfl en quantité, ils mettent les autres équipes moins prévoyantes en difficulté en cas de blessure.

    Y a un réel problème de formation des joueurs français, entre les N et la proB et la proA

  8. OscarAbine

    Attends, le BCM et l'Asvel n'a pas "volé" de joueurs ! Ils les font jouer, dans les deux clubs. C'est pas pour rien qu'ils les ont signé (et l'Asvel les a signés il y a une saison de cela, ses JFL jeunes, sans parler de ceux du club – hormis Jean-Charles).

    Après, oui, il n'y a pas beaucoup de monde disponible. Comme dit plus haut, tant mieux, ça montre qu'il y a peu de chômeurs.

    Mais ça signifie aussi qu'il y a un "creux" dans la formation. Logique, malheureusement, vu le nombre d'années où très peu de clubs se sont intéressés à la formation. Et heureusement, le statut JFL pousse ces clubs à s'intéresser plus à la formation.

    Mais détecter et former des joueurs, ça prend du temps, trois ou quatre ans. Faut se faire à cette idée, "l'offre" en joueurs JFL de bon niveau ne se densifiera qu'à cet horizon. Mais il y a déjà des joueurs qui ont un bon niveau et qui le démontrent quand on leur en donne l'opportunité : regarde Labeyrie au HTV, il était venu pour cirer le banc, les circonstances font qu'il joue, il tourne à d'excellentes moyennes et prouve qu'il a sa place en ProA. C'est ptêt pas le seul. Mais si on les fait pas jouer, on le saura pas…

  9. MaBaoLuo

    Si JDC est vraiment sur le flan, ça doit pas être stable comme position…

  10. AND11

    Quand on connait la flaiblesse extrême du centre de formation de Roanne…. C'est une blague le JDC. Je pige pas que les médias lui donnent tant de médiatisation pour nous balancer sa merde. Parce que oui, il dit vraiment de la merde JDC. Que ce soit sur ce sujet ou un autre d'ailleurs. Si t'en as en France qui fait vraiment pas avancer le basket français, c'est bien lui !

    Le jour ou arrêtera de coacher on aura pas perdu grand chose en tout cas !

  11. JunkYard Dog

    3 ou 4…!!!

    je trouve ça vraiment élevé comme prévision.

    si on table sur 2 vrais apports (et pas juste pour faire le nombre) ce sera déjà une amélioration pour la plupart des clubs pro.

    oublions la problématique de base de la formation : le coût élevé n'est pas forcément couvert par un retour sur investissement suffisant (sportif comme financier).

    Pour former faut faire jouer et accepter de perdre de l'efficacité sportive à court terme. Est ce que les équipes pro veulent / peuvent prendre ce risque de baisse de rendement ?

  12. JunkYard Dog

    …euh… moiso…?

  13. Rahsaan

    Il y a aussi un problème de confiance faîtes aux jeunes francais. Certains coachs laissent faire un nombre incalculable de conneries à des ricains et leurs disent rien derrière, par contre un jeune JFL qui rentre et qui fait une erreur c'est direct sur le banc !

    On a du potentiel en France mais on les formate trop. Faisons leur confiance bordel et laissons les exprimer un peu leur créativité. Quand je vois Paul Lacombe moisir à l'ASVEL alors qu'il pourrait s'éclater ailleurs …

  14. basketix

    Solution pour Choulet : tu prends 4 jnfl au lieu de 5 (comme beaucoup de clubs) et quand un jfl se blesse tu le remplace par un ricain où tu as plus de choix.

  15. choralederoanne

    mec au lieu d'ouvrir rta bugne expliques moi qui a lancé marc antoine pellin et pape badiane ; qui a relancé amagou et en a fais un joueur dans le top scoreur francais lannée dernière qui a lancé solo diabaté en a fait le joueur qu'il est a présent … il a totalement raison pouvoir remplacer un JFL a cette période est quasiment impossbile vu qu'il n'y en a plus sur le marché ; et je te signale que larrouquis joue près de 20 minutes par match cette saison tout comme solo diabaté

  16. OscarAbine

    xDDDD

    (même si Moïso rendrait certainement de fiers services à pas mal de clubs, mais pas en France, je pense)

  17. Zack

    Effectivement, c'est facile de rejetter la faute sur le "système des JFLs".

    D'une part, rien n'interdit d'avoir plus de JFL que le minima imposé et, d'autre part, il est toujours possible de prendre un jeune pour faire le nombre.

    Après, il faut avoir envie de former et de faire progresser un joueur.

    Je crois que c'est Kunter qui choisit de miser sur deux jeunes par saison. En les intégrant à l'effectif pro, ils ne peuvent que progresser et du coup être prêts à jouer.

    Mais il faut que ce choix soit fait en amont, pas au moment où il y a un manque de JFL dans l'équipe.

    Et c'est vrai que JDC comme JLM ne sont pas des formateurs …

  18. OscarAbine

    Une super-saison ? Ah…

  19. OscarAbine

    On est bien d'accord, faut qu'ils puissent jouer, ces jeunes. Ce que certains clubs font, suffit de voir Le Havre, Chalon ou l'Asvel, entre autres.

    Quant au système des deux espoirs par team, je me rappelais plus de cette règle, mais ça me semble pas forcément adapté. Ca veut dire que tu te concentres sur deux joueurs maxi. Et encore pour généralement pas beaucoup jouer.

    A mon sens, faut déjà voir si la règle des JFL (en priant pour que l'Europe l'envoie pas bouler…) n'engendre pas un cercle vertueux en poussant les clubs à plus et mieux former. C'est en tout cas la sensation que j'ai, qu'il y a plus de souci de formation aujourd'hui. Ptêt pas dans tous les clubs (suivez mon regard…) mais dans une majorité d'entre eux. Ca frémit, on va dire. Mais ça prend du temps, faut laisser 2-3 ans au système actuel pour voir ce qu'il va donner (au mieux en réduisant le nombre de non JFL, ça va plaire à JDC ^^).