Petr Cornelie ? « Il doit faire son examen de conscience »

Directeur sportif du Mans, Vincent Loriot n’a pas mâché ses mots sur Petr Cornelie dans les colonnes de Ouest-France.

Pour Petr Cornelie la saison 2016/17 est clairement synonyme d’échec. La situation est d’autant plus compliquée pour lui qu’il avait réalisé l’an dernier un exercice très prometteur avec des moyennes de 9,5 points et 5,4 rebonds par match, un titre de meilleur jeune et une draft en fin de saison. Les critiques n’ont pas manqué de suivre, les dernières en date étant celles de Vincent Loriot, directeur sportif du club Manceau, dans Ouest-France. « Petr est à la fois intelligent et sensible. Quelqu’un de faussement détaché qui vit mal cette situation. Le club le pousse. On attend de la révolte, une vraie prise de conscience de tout le chemin à parcourir pour réussir. La Draft n’était pas une fin en soi. Cela devait être le début de sa carrière. Une Draft décevante qui devait sonner comme une alerte […] Là, Petr, il tape dans le mur. C’est un peu le Titanic. Attention. La voie a l’air toute tracée. Oui, t’es beau, t’es grand, tu as tout pour y arriver mais attention, il y a des obstacles face à toi. Et aujourd’hui, il se fait mal. À lui de prendre la pleine mesure de son échec, de notre échec. Cela doit lui servir de leçon, de réveil. Il doit faire son examen de conscience et se dire : qu’est-ce que je veux faire ? Qu’est-ce que je veux devenir ?« .

Reste à savoir s’il honorera jusqu’au bout son contrat avec le club sarthois. En effet Petr Cornelie est lié au MSB jusqu’en juin 2018. Mais à l’heure actuelle les deux parties ne sont clairement plus sur la même longueur d’onde.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.