Philippe Hervé : « Aujourd’hui on a beaucoup moins de solutions »

Depuis plusieurs semaines, Orléans est dans le dur et possède moins de solutions comme le reconnait Philippe Hervé.

Philippe HervéAprès un début de saison ultra-canon, Orléans commence à marquer le pas en championnat. Cette tendance s’est dessinée depuis la Leaders Cup après la défaite d’entrée de jeu face au Paris Levallois. Il faut dire que le club du Loiret a du tirer sur les organismes de certains de ses joueurs cadres et faire sans certains joueurs (Aldo Curti, David Noel…) à certains moments de la saison pour raison médicale ou autre. Cette fatigue physique s’est vue face au PL lors du match de ce samedi où les joueurs de Philippe Hervé ont du mal à trouver de la constance. Le technicien reconnait d’ailleurs cet état de fait.

« On n’a pas les moyens de s’opposer pendant quarante minutes à Paris. Déjà en temps normal on n’a pas les moyens athlétiques. On a des garçons qui ont tenu la maison pendant quatre mois et qui sont plus en souffrance. Aujourd’hui on a beaucoup moins de solutions que l’on en avait avant. On a des difficultés à trouver d’autres solutions avec un peu d’efficacité. Hier (vendredi) on a appris la défection de David Noel, ce sont des centimètres et des kilos en moins. On fait du bricolage et tout ça c’est un peu compliqué. Depuis deux mois on s’est battu pour ne pas perdre de beaucoup. Il faut aller chercher une autre énergie mais on n’en est pas capable sur la durée d’un match ».

9e au classement provisoire de la Pro A, Orléans n’a encore pas abandonné ses chances de faire les playoffs. Mais son sort pourrait être définitivement réglé dès mardi prochain en cas de victoire de l’ASVEL face à Limoges. Le OLB-Le Mans de la dernière journée serait alors dans ce cas le dernier match de Philippe Hervé à la tête d’Orléans.

Crédit photo : Valentin Delrue

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.