Philippe Hervé : « Le groupe se bat avec ce qu’il a »

Pour Philippe Hervé la défaite de Limoges face à l’Asvel s’explique notamment par un problème de confiance.

Parler de crise à Limoges serait sans doute un peu fort mais le CSP ne baigne pas actuellement dans la plus grande sérénité. Quand vous jouez l’Asvel, leader du championnat, cela se paye. Presque sans surprise les Limougeauds se sont ainsi inclinés même s’il n’y a pas eu que de la mauvaise volonté comme l’a souligné le coach Philippe Hervé. « Les intentions sont bonnes en sortant des vestiaires, le groupe est prêt à y aller, mais les premières minutes nous remettent une chape de plomb sur la tête. C’est encore le pire scénario. Le doute est très, très présent, la fébrilité est terrible… Le groupe se bat avec ce qu’il a, il n’y a pas de mauvaise volonté mais pas d’efficacité non plus, ni de confiance » (L’Equipe).

Pour donner un coup de fouet au groupe l’une des solutions pourrait être de procéder à quelques ajustements. Randy Culpepper, Will Daniels et Matt Gatens sont d’ailleurs dans le viseur mais le club manque de moyens. Sauf que s’il n’arrive pas à redresser la barre il faudra bien à un moment donné prendre des risques et ne pas laisser la situation trop s’enlisée.


Crédit photo : Valentin Delrue

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.