Philippe Hervé : « Le match doit être plié avant »

Après la défaite de son équipe au buzzer hier, Philippe Hervé n’a pas caché son mécontentement.

Une défaite au buzzer alors que vous aviez creusé l’écart dans le troisième quart-temps. Comment l’expliquez-vous ?

Vous avez vu comme moi. On peut continuer à prendre des tirs et éventuellement les rater dans cette période-là. Mais il faut continuer à shooter. On a des balles perdues qui nous coûtent très très très chères. Dans des salles comme ça où ça joue sur l’euphorie, il ne faut pas donner la balle. Il y a peut-être aussi un minimum de coups de sifflet très très malheureux. Un des arbitres m’a dit deux fois que son collègue s’était trompé. Ça nous coûte très très cher. Sur une, c’était une remontée de balle et sur l’autre un contre où l’on perd la balle et au final ils marquent deux points. Il n’y a rien pour nous amener du positif dans les quatre dernières minutes avec des balles perdues et quelques coups de sifflet terribles.

C’est dommage qu’on ait gâché l’effort mental qu’on a fait sur ce match. On a été très très bien une fois de plus mentalement. Au début de match, on n’était pas bien du tout physiquement, les joueurs étaient dans le dur. Ça s’est vu tout de suite. C’est dommage de gâcher cet effort mentalement parce que ça aurait été une très très belle victoire pour le groupe. Je suis très très frustré qu’on n’ait pas gagné.

Qu’est-ce qui vous a été fatal ce soir ?

On ne peut pas dire qu’à un moment donné c’est untel ou untel qui a raté quelque chose. C’est très frustrant vraiment parce que dans le scénario inverse ça aurait été un gros plus cette victoire là. Parce que ça n’était pas facile pour nous physiquement sur ce match-là. Il ne faut pas qu’on l’oublie. On a eu du mal à se lancer dans les deux débuts de mi-temps. Progressivement, on est revenu dedans. Ça veut dire qu’on a bien travaillé, qu’on est prêt à monter dans l’intensité. C’est bien par rapport à ce groupe et au travail qu’il fournit. Là on n’a pas perdu par manque de fraicheur physique. On va essayer dé récupérer ça dès la semaine prochaine et d’aller compenser à l’extérieur.

Manque de lucidité ?

Je suis tellement agacé par la balle perdue de Cedrick. Après la lucidité sur des matches comme ça, c’est de dire que les possessions il faut les jouer pour essayer de prendre un tir. Et si ça doit être difficile, on doit sortir un shoot difficile. Parce que un shoot, ça peut toujours rentrer et éventuellement on peut prendre un rebond.

Et cette dernière remise en jeu qui vous a coûté la victoire ?

C’est un peu un manque de lucidité, il n’y a aucun décalage à donner. J’avais dit « On switche sur tous les écrans ». J’ai pris deux temps-morts pour le dire. En plus, on avait une faute à donner. Il fallait laisser les attaquants aller vers le milieu et surtout ne pas être à deux sur un joueur. Ça c’est une énorme erreur quand à la fin il reste deux secondes et que vous avez encore une faute à donner. Mais de toute façon, on ne doit pas en arriver aux dernières secondes, le match il doit être plié avant.

Tags :
Comments

Commentaires (2)

  1. BCMers

    Raah il n'a probablement pas su être aussi ''incisif'' que la semaine dernière durant ses temps-morts LOL

  2. AURELIE

    D'accord, orléans n'a peut être pas été aidé par l'arbitrage mais moi je trouve que tout simplement que cette année orléans n'a pas l'équipe pour jouer les premier rôles. Orléans a une équipe bien trop défensive (et encore tout est relatif, orléans encaisse quand même 72,8 points par match et n'en marque pr l'instant que 71,6 soit la 13éme pire attaque), cela parait compliqué pr gagner un match. Dans chaque équipe ou presque, il y a 3 voir 4 joueurs qui marquent 10 pts ou plus par match, orléans n'a que deux joueurs à plus de 10 pts).

    Quand orléans à fini deuxième de saison régulière, il marquait pas énormément de pts mais compensait grandement par une grosse défense, ce qui est moins le cas maintenant.