Philippe Hervé :  » Quand un joueur majeur n’est pas là, on finit par se casser la gueule »

L’entraineur orléanais continue de regretter la perte longue durée de l’un de ses joueurs majeurs.

Ce déplacement en terre villeurbannaise, Orléans ne l’aborde pas dans les meilleures conditions. Pire défense de Pro A, bilan comptable désastreux…. l’OLB souffre en ce début de saison. Mais pour Philippe Hervé, coach orléanais, il existe toutefois quelques éléments qui plaident en faveur de son équipe. « N’oublions pas que nous aurons disputé quatre de nos six premiers matches à l’extérieur. Cette équipe existe mais quand un joueur majeur n’est pas là, on finit par se casser la gueule. Je me retrouve dans la même situation qu’à Villeurbanne (2003-2004), quand Rogers ou Gulyas était blessé. Il faut trouver une solution… mais ne pas attendre longtemps » explique-t’il ainsi dans Le Progrès.

Cette solution pourrait considérer en un recrutement d’un nouvel élément mais encore faut-il que le club puisse en avoir les moyens financiers.

Tags : ,
Comments

Commentaires (4)

  1. bucky

    Chatfield est libre il me semble…