Philippe Legname : « le maintien est quasiment mission impossible »

Le directeur général du HTV s’est récemment exprimé sur la situation de son club. Avec un discours résolument optimiste malgré les derniers évènements.

Lanterne rouge de Pro A, le HTV peut quasiment déjà tirer un trait sur la saison 2011-2012. Alors le staff varois s’est déjà tourné vers la préparation de la prochaine saison. A commencer par le dossier du nouvel entraineur. Interrogé sur les récentes déclarations d’Alain Weisz, Philippe Legname livre une analyse différente de la situation, tout en confirmant qu’il ne sera plus coach du HTV l’an prochain.

« Il affirme qu’on ne veut pas le conserver. C’est vrai. Mais en janvier, c’est lui qui m’a assuré ne plus vouloir entraîner car il devait prendre un poste avec davantage de responsabilités à la fac. De toute façon, je ne veux pas polémiquer avec lui. Je le respecte. Il faut avancer » expliqua-t’-il dans Var Matin.

Plusieurs entraineurs auraient ainsi déjà été auditionnés. Mais avant, il y’a une saison à finir et le DG demande donc aux joueurs de ne pas terminer la saison en roue libre, tout en plaçant un petit tacle subtil à l’adresse de son futur ex-entraineur.

« Le maintien est quasiment mission impossible. Mais ce n’est pas une raison pour abandonner. Aux joueurs de donner leur maximum jusqu’au bout. Même si la dynamique est cassée. Si le coach n’a plus la maîtrise de son équipe »

Ce week-end, le HTV recevra le Paris Levallois d’un certain Vincent Masingue, ancien de la maison.

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (4)

  1. OscarAbine

    Un dirigeant de "grande classe"…

    Au fait, il se sent les pieds propres, sur le fait que le club est dans la dèche financièrement ? Et qu'il a été pénalisé de trois points pour comptes bidonnés ?

  2. GW

    Ca m'énerve ce défaitisme !

    Qu'ils prennent exemple sur Ajaccio en foot ! Petit budget, très mauvais démarrage, et la ils ne sont déja plus relegables !

  3. A-Sir

    Sans parler des problèmes financiers dont ils arrivent à se dépêtrer chaque été, c'est surtout leur effectif qui fait peine à voir. Même si le miracle peut se produire sur 2 ou 3 matches, ce ne sera pas suffisant pour se maintenir.