Pierre Vincent : « Nous allons avoir plusieurs leaders »

Dans une ITW au Progrès, le technicien est revenu sur les départs de Westermann et Tillie tout en évoquant la prochaine saison.

Pour la énième fois de rang, l’ASVEL va entamer une saison placée sous le signe du rachat. Si les PO sont forcément dans les têtes, Pierre Vincent, lui, ne donne pas d’objectif précis pour le moment Une philosophie qu’il avait déjà adopté avec ses filles lors des JO, s’adaptant au fur et à mesure de l’avancée de la compétition.

Cette prudence n’est pas si étonnante quant on regarde l’effectif 2012-2013 et celui qui l’a précédé. En effet, deux symboles du projet jeunes du club son partis : Léo Westermann (pour le Partizan belgrade) et Kim Tillie (pour Murcia). Ces départs, le technicien ne les a d’ailleurs pas totalement digéré.

« Je suis très déçu d’avoir perdu Kim et Léo. Ils n’ont pas bien évalué la chance qu’ils avaient d’avoir une équipe construite autour d’eux […]Les joueurs pensent par leur agent. Les joueurs forts sont ceux qui pensent par eux-mêmes. C’est l’entraîneur qui vous développe, pas l’agent, qui utilise ce que le joueur a appris. Kim a des qualités, est intelligent, mais manque d’autonomie » (Le Progrès).

Reste maintenant à vérifier si l’absence de ses deux joueurs se ressentira dans les futurs résultats de l’ASVEL.

Tags : ,
Comments

Commentaires (8)

  1. rapid

    Le départ de Léo est très compréhensible. L'offre du Partizan pouvait difficilement se refuser. J'ai d'ailleurs très hâte de voir ce qu'il va donner là bas.

    Bon Tillie par contre, je comprends que la pilule est du mal à passer à l'Asvel

  2. Tim Floyd

    Pierre Vincent joue très gros en ce début de saison.

    Il a déja grillé son joker la saison dernière.

    Si l'équipe ne carbure pas d'entrée, il y a de grandes chances qu'il se fasse virer vite fait. A moins que le copinage avec TP ne le sauve une nouvelle fois…

  3. OscarAbine

    Ben, faut savoir, c'est Vincent ou Foirest, l'incompétent ? Ou celui qui est là que par copinage ?

    Quant à faire une différence entre basket masculin pro ou féminin pro, ça m'amuse assez. Oui, il y a des différences, mais ça ne change pas fondamentalement le métier.

    Après, tu donnes l'effectif du HTV de l'an dernier à Messina, Obradovic ou Ivkovic, il finit quand même dernier…

    L'Asvel s'est planté sur son recrutement l'an dernier, c'est clair. Quant à savoir qui l'a géré, entre TP, Foirest ou d'autres, faudrait être dans le club pour le savoir…

    Puis bon, c'est vrai que dans le sport PRO (pour reprendre d'autres ;-), on s'en fout bien des compétences des uns ou des autres, on prend que des copains. Ben tiens…

  4. Daca Francuz

    @ oscar… : je n'serai pas aussi sûr que toi sur la position de dernier du club HTV avec un coaching made by zeljko, duda, boja 1 ou 2, dusko 1 ou 2 ou qui que soit d'autres patentés de l'est. A tester …