Pierre Vincent : « On a besoin d’augmenter notre niveau d’intensité défensive »

Outre le problème des fautes des intérieurs, le technicien villeurbannais a évoqué le manque d’intensité comme raison de la défaite.

Sur les raisons de la défaite

« En première mi-temps on a été pénalisé à l’intérieur assez vite sur Georgi et Amara. Ça nous a quand même posé quelques problèmes pour défendre sur Lighty et Oliver. Tim n’était pas dans le coup  défensivement et après on a laissé beaucoup de choses faciles. En première mi-temps on a manqué aussi un peu d’intensité dans les relances et dans les transitions. C’est en attaque que l’on n’a pas eu un rythme assez élevé. Et puis après il y’a eu des bons et des mauvais moments, un peu comme à tous nos matchs. Des bonnes séquences et puis des trous durant des séquences importantes ».

 

Sur la non-possibilité de gérer les gros shoots de la JSF

« Psychologiquement c’est dur. Quand on revient on ne fait pas toujours ce qu’il faut. Ils ont mis des tirs en fin de possession où on n’est pas loin de boucler et on saute sur une feinte. Ils ont mis beaucoup de points à l’intérieur, ils ont eu de trop gros pourcentages de réussite avec des joueurs bien postés. Ce sont des joueurs dangereux ».

 

Sur l’excès de confiance supposé

« Je ne sais pas si on a démarré en tombe. Contre Boulazac on n’a pas été brillant. Donc je ne suis pas sûr que l’on puisse dire que l’on ait démarré en trombe. Qu’on ait manqué de combativité en première mi-temps ça c’est sûr ; on a besoin d’augmenter notre niveau d’intensité défensive mais on a eu des habitudes qui ne sont pas bonnes car on a joué avec une équipe assez amoindrie en prépa. Là on a récupéré tout le monde et on a besoin de tous les utiliser« .

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.