Pierre Vincent : « Phil Goss ne voulait pas communiquer »

Même parti, l’ex-meneur US de l’ASVEL fait encore parler de lui.

Parmi les flops du recrutement, celui de Phil Goss tient certainement le haut du pavé. Reparti fissa vers Varèse, Goss ne s’est en effet jamais véritablement acclimaté à l’équipe au sein de laquelle il n’était d’ailleurs pas le premier choix à l’intersaison comme la révélé Pierre Vincent dans Le Progrès.

« Les torts sont sans doute partagés. Mais ma difficulté, avec Phil, que nous avons pris quand notre premier choix nous a claqué entre les doigts à la fin du mois de juillet, c’est qu’il ne voulait pas communiquer ».

De son côté, s’il se montre solidaire avec son ex-coéquipier, Léo Westermann valide la décision de son club de se séparer du meneur.

« C’était un problème entre le club et lui. Je peux cautionner que cela ne marchait pas avec le coach mais je ne peux pas cautionner son attitude envers le coach. En tant que joueur ce n’est pas facile de voir partir un ami et un coéquipier. Mais, en tant que capitaine, si j’avais été coach, j’aurais agi comme le coach ».

Face au PL, la mène villeurbannaise sera donc assuré par le jeune trio Westermann/Léon/Lacombe.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (6)

  1. BCMers

    Juste par curiosité, c'était qui leur premier choix ? Woodside ?

  2. Niko

    Yep c'était Woodside d'après les échos de cet été

  3. Maddox

    Mnt Woodsid est abonné au bout du banc de son équipe et l'ASVEL dit s'en remettre à un trio de jeune qui n'ont pas le niveau pour être titulaire en pro a! l'asvel en pro b l'an prochain!

    il faudrait aussi qu'ils aient recourt à un vrai pro du recrutement parce que Foirest foire tout depuis quelques temps!

  4. pelotio

    D'après Le Progrès c'était plutôt Brian Roberts, meneur de Bamberg qui faillit signer l’été dernier au Maccabi Tel Aviv

    Entre une offre de l'Asvel et une du Maccabi, il a pas du hésité longtemps le Roberts.

  5. Vincent Ricard

    En juin, Andrew Albicy était en tête de liste. Une fois qu'il a signé à Gravelines, c'était Brian Roberts.