Pierre Vincent : « Nous manquons de discipline dans les moments importants »

Le technicien villeurbannais est revenu sur la question des lancers-francs après-match.

Face à Poitiers, l’ASVEL aura eu du mal à rentrer dans le match. Car en perdant le premier quart-temps 23-11, les Villeurbannais ont ensuite du faire les efforts pour revenir petit à petit dans la rencontre. Pas toujours assez « provocateurs » (dans le bon sens du terme), les joueurs de Pierre Vincent ne se sont pas présentés très souvent sur la ligne des lancers-francs (6 lancers-francs et 15 fautes provoquées), ce qui a légèrement agacé le technicien.

« Nous manquons de discipline dans les moments importants. Si l’on regarde les lancers francs, nous en tirons six contre dix-huit pour Poitiers. D’habitude, nous en avons vingt-cinq par match. C’est aussi une donnée importante. Si nous tirons autant de lancers francs qu’eux dans le dernier quart-temps, nous ne perdons pas cette rencontre » (La Nouvelle République).

Après ce petit coup d’arrêt, l’ASVEL a quelques jours devant elle pour remettre les choses dans l’ordre et préparer le test défensif fac eà la JDA ce samedi.

Tags : ,
Comments

Commentaires (2)

  1. GW

    Peut etre que les joueurs n'ont pas assez d'expérience pour gérer les moments chauds…

    Les jeunes ont joué 5 min (Lacombe 3, Jean Charles 2) c'est trop !

    D'ailleurs c'est inquiétant pour Jean Charles vu que les intérieurs ont été beaucoup pénalisés, qu Uche était loin de son meilleur niveau et que pourtant il n'est pourtant jamais rentré ou si peu…

  2. fanicia

    dire qu'un joueur qui a jouer 2 ou 3 minutes à trop jouer, c'est un comble !!! pourquoi pas carrément dire que c'est à cause d'eux que l'asvel a perdu le match !!!