Pierre Vincent : « Nous partons avec nos armes »

Si les Choletais n’ont pas franchi le premier palier du tournoi qualificatif Euroligue, Gravelines et l’ASVEL joueront leur peau ce soir dans le derby franco-français.

Lors de leur dernière rencontre en amical, les Nordistes s’étaient imposés sans forcer. Mais aujourd’hui, l’enjeu est différent. Si les joueurs villeurbannais auront assurément soif de revanche et envie de prouver, Pierre Vincent s’est montré plutôt pessimiste :

« Il faut être objectif. Nous avons revu nos ambitions à la baisse en nous positionnant par rapport aux playoffs. Ce n’est pas pour faire preuve d’humilité mais parce que nous avons une équipe jeune. Nous aurions préféré conserver certains joueurs de la saison dernière, mais nous n’avons pas pu le faire. Nous partons avec nos armes, avec des jeunes joueurs à potentiel que nous voulons développer. Nous n’allons donc pas brûler les étapes. Je ne suis pas sûr que nous ayons le niveau pour évoluer, actuellement, face aux meilleures équipes européennes. Maintenant, si nous n’avons qu’une chance, nous la jouerons à fond », a confié le coach de l’ASVEL dans une interview accordée au Progrès.

En vacances à San Antonio, Tony Parker suit de près son équipe. Et lui aussi est bien conscient des faiblesses de l’effectif et de ses chances face à Gravelines :

« Avec un nouvel entraîneur et une équipe jeune, il va falloir nous laisser un peu de temps et nous laisser travailler pour savoir jusqu’où on peut aller. J’ai bien conscience que ce tournoi préliminaire sera difficile à négocier. Nous allons toutefois donner notre maximum. »

A quelques jours de la reprise du championnat, le club villeurbannais fait la Une de l’actualité basket depuis que TP a annoncé qu’il pourrait éventuellement intégré l’effectif. Là encore, Vincent préfère rester méfiant :

« Je suis pragmatique, fais avec les joueurs qui sont là. Si, demain, les choses évoluent, eh bien, nous verrons ! »

L’arrivée d’un leader de la trempe de TP ne serait pas de trop dans cette équipe qui manque de « dureté » et d’expérience :

« Sa faiblesse principale, c’est sa jeunesse. C’est également sa force. Notre plus gros manque se situe au niveau de la dureté et de l’identité. Nous sommes assez fragiles dans le secteur de la lutte. C’est une vraie limite actuellement », a avoué PV.

Ne manquez pas la rencontre ce soir à 21h15 en direct sur Sport+.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (3)

  1. AND11

    Go bcm!

  2. Koni21

    Dans ta gueule Andy (oui c'est vulgaire)

    va falloir te farcir encore un peu l'ASVEL….

    C'est balo