Pierre Vincent : « On ne peut pas faire la fine bouche »

S’il était satisfait du résultat, en bon perfectionniste Pierre Vincent a relevé quelques points à améliorer dans la prestation de son groupe.

A Orléans les sourires étaient de mise après le succès probant acquis aux dépends du Paris Levallois. Mais pour le coach Pierre Vincent il y’a encore plusieurs points qui peuvent être améliorés par ses joueurs.

Sur la victoire
« On a fait un bon travail défensif en contrôlant ce qu’il était possible de contrôler. On leur a laissé peu de rebonds. On s’est à peu près bien organisé. En attaque on a su développer notre jeu. En deuxième mi-temps on a fait quelques rotations qui se sont avérées peu efficaces mais on a quand même su rester dans le truc. La fin de match n’est pas de qualité, ça nous fera du travail pour la suite. On peut gérer mieux que ça mais on ne peut pas faire la fine bouche ».

Une défense qui a payé
« On n’a pas une équipe de grands défenseurs je me suis fait un peu allumer chez moi car je motcalise (sic) mal des fois je me laisse emporter par mon côté un peu sud-ouest on a une équipe qui est petite, c’est juste un constat la taille au basket ça compte quand même »

L’association Raposo/May
« C’étaient des déménageurs bretons. A chaque équipe il y’a un profil particulier. On essaye d’associer des jeunes qui ont vraiment des qualités athlétiques à des joueurs qui le sont un peu moins mais qui sont plus basket. En équilibrant on arrive à trouver le meilleur de chacun ».

Crédit photo : Mercieca

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.