Playoffs Pro B, épisode 2

Le Portel se rebelle, Dijon se qualifie… Résumé de la seconde manche des quarts de finale Pro B.

Vendredi :

Le Portel devait réagir, c’est chose faite. Nanterre prend un de ses plus gros éclats de la saison sur la Côte d’Opale, et s’oblige à passer par un 3e match pour accéder aux demies finales. La perspective d’un sacre à Bercy, presque à domicile, suffira-t-elle à relancer la machine ? Nigel Wyatte (8 pts 18 reb) est peu adroit mais moissonne. Austen Rowland (28 pts) et Chris Davis (21 pts) entretiennent l’espoir. Côté Nanterre, pas grand monde à sauver à part Johan Passave (14 pts)

Les Savoyards d’Aix Maurienne tombent sous une pluie de fautes techniques face à Dijon, qui se qualifie en deux manches sèches. De ce fait, les Bourguignons gagnent un peu de repos, et le droit de se préparer sereinement pour le tour suivant (contre Rouen ou Boulogne). On pensait qu’Aix tenait le bon bout (25-8 dans le 2e ¼ puis +7 en fin de 3e), avant une pluie de décisions assez curieuses. Dijon, un ton au dessus, n’a pourtant pas besoin de ce genre de choses pour s’imposer. Au final, fin de l’aventure Mauriennaise, lors d’une soirée marquée par la fin de carrière d’Eric Joldersma. Dijon est à 2 matches de Bercy, et peut-être de la Pro A. Moses Sonko n’a pas raté sa dernière sortie (19 pts), James Mathis non plus (17 pts, 11 reb). Une mention pour Eric Joldersma (10 pts, 7 reb, 4 pds). Côté JDA, Leloup (19 pts) et Bing (13 pts, 11 reb) font le métier.

Samedi :

Sur un score quasi identique au match aller, Fos tape Evreux, et valide dans la foulée son spot dans le dernier carré. Fin de saison curieuse de la Madeleine, entre blessures, départs et rumeurs. La vérité de la saison régulière n’est pas celle des playoffs. Pour Fos, tout va bien. La perspective de jouer une ½ finale sans pression doit libérer les Sudeux, qui, en fonction de l’adversaire, pourraient bien se prendre au jeu. Davlin Davis (16 pts, 7 reb) et Benoit Toffin (15 pts, 7 reb). Ludovic Chelle fait un peu tout (11 pts, 8 reb, 4 pds). Lee Cummard revient en forme (15 pts, 8 reb), presque comme Sherman Gay (15 pts, 6 reb).

Dans la série ultra défensive (environ 400 pts en 2 matches) de la saison, Rouen va s’imposer à Boulogne et respire. Le SPOR jouera mardi à quitte ou double. Si l’envie prend à une des deux équipes de défendre, faut pas hésiter. Quoi qu’il en soit, après 30 minutes d’équilibre, Rouen passe un lourd 36-26. Journée portes ouvertes à Boulogne. Le gros avantage dans ces cas là, c’est que tout le monde fait des stats. Klemensas Patiejunas régale (20 pts, 4 reb, 11 pds). Tony Stanley (20 pts, 6/12 à 3), Lamine Kante (22 pts) et Landon Milbourne (19 pts) font du chiffre. Dommage, ce 51.5% aux LF. Quand Kareem Reid est à 10 pds, tout est plus simple. Cheikhou Thioune (25 pts, 10 reb), Jason Siggers (20 pts) et Williams Solivan (24 pts) permettent à Rouen d’y croire.

La suite :
o Match d’appui entre Nanterre et Le Portel, ainsi qu’entre Rouen et Boulogne.
o Dijon rencontre le vainqueur de Rouen-Boulogne, Fos celui de Nanterre-Le Portel.

L’info qui fait la différence :
o En cas de 3e match, l’hébergement des visiteurs est à la charge du club recevant.

Tags : , , ,
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires

Comments are closed.