Le PL rate la marche nancéienne

Dominé sur la durée, le PL s’incline 79 à 73 face à Nancy.

Qui dit match à enjeu dit début animé car entre le PL et le SLUC il n’y a pas eu de round d’observation. Le duo Sommerville/Marquis a su très vite prendre ses marques dans une raquette francilienne manquant un peu de durêté défensive. Il aura fallu attendre le réveil de la paire Cox/Albicy dans la deuxième partie du premier quart temps pour que le PL rentre enfin dans son match. Sauf qu’avec des petites erreurs et un SLUC insolent d’adresse, Jawad Williams and co n’arrivent pas à confirmer la légère embellie. Mais quelques fautes nancéiennes les ont remis sur les bons rails. Après une période animée où l’on a vu un visage séduisant des deux équipes, celles-ci ont cependant doucement baissé le pied et l’on a alors assisté à une rencontre hâchée par les fautes et le manque d’adresse. C’est à la faveur d’un excellent passage de la paire Touré/Sylla que le SLUC se retrouve en tête à la mi-temps (30-27).

A la reprise le même Hervé Touré continue à porter son équipe. En face, comme face à Nanterre, côté PL c’est Sean May qui assure seul le scoring avant que Julius Hodge ne vienne enfoncer le clou profitant d’un petit trou d’air du SLUC. Les Nancéiens ont alors cette force de ne pas se désunir et de trouver en Solo Diabaté un joueur capable de prendre ses responsabilités. L’apport d’Abdel Sylla est également un plus pour un SLUC relativement cohérent des deux côtés du terrain. L’interruption pour panne de chrono (les 24 secondes ont été annoncées manuellement pendant la dernier quart) ne les a pas déstabilisé, Jamal Shuler en tête. Il reste que le PL n’est pas dépourvu d’orgueil et va alors amorcer un retour avant le money-time (64-58 à la 36e). A trente secondes de la fin, il n’y a alors plus que cinq points d’écart. Le spectre chalonnais se fait alors doucement sentir pour les Lorrains. Mais cette fois-ci Solo Diabaté et ses coéquipiers n’ont pas laissé passer leur chance et s’offrent ainsi un succès qui leur permet de croire plus que jamais au maintien.

Tags : ,
Comments

Commentaires (16)

  1. Tapion

    bizarrement, quand Sylla joue…

  2. le justicier

    damn le PL pourrait se retrouver a la 10e place a la fin de cette journée… embetant a 4 journée de la fin pour une équipe qui visait le top 4 en debut de saison je crois bien

  3. C87bruno

    19 balles perdues à 25…

  4. zither

    depuis la baisse de régime d'antoine, le pl est moins bon.

  5. Querry

    Elle va faire du bien celle là,Poitiers n’a pas dit son dernier mot,une victoire ce soir et ça n aura rien changé

  6. Querry

    Elle va faire du bien celle là,Poitiers n'a pas dit son dernier mot,une victoire ce soir et ça n aura rien changé

  7. DUPUIS Michel

    Comme l'an passé le PL dévisse en fin de saison. L'entraineur devrait se poser les questions du pourquoi!

    Cinq joueurs sont sollicités au maximun. Hier encore un joueur à 38mn. Cela se paye à un certain moment.

    Autre chose: le club cherche t'il à discuter avec le Quatar? On est toujours un train de retard par rapport au hand.

  8. Querry

    Dommage pour le pl,j'aimerai bien les voir en playoff mais avec la forme du début de championnat.Dire que j'en avais fait un favori pour le titre mais allez,rien n'est perdu

  9. Will

    Déjà l'an passé le pl avait une équipe pour être champion.
    La meilleure équipe en île de france, c'est Nanterre.

  10. GW

    Ils ont le calendrier de fin de saison le plus compliqué de Pro A… Ça va être très dur d'attraper les playoffs !

    Denis a sabordé 2 des plus beaux effectifs de Pro A… Hamilton porte maintenant Bilbao, May avec 10kg en trop s'amuse en Pro A, quel gâchis !

    En début de saison il se disait admiratif du jeu de North Carolina, et la dessus il a réussi le PL a un jeu digne de la NCAA…