Pour Andy Panko Nancy doit « travailler encore et encore »

Le polyvalent ailier Andy Panko a du mal à s’expliquer la position de Nancy en bas de classement de la Pro A.

Sur le papier l’effectif du Sluc Nancy est loin d’être ridicule. Andy Panko, Florent Piétrus, Randal Falker.… on a vu pire question niveau et expérience. Pourtant l’équipe lorraine se bat pour le maintien. A la fin de la phase aller leur bilan n’était que de cinq victoires pour douze défaites soit loin du potentiel de cette équipe. D’ailleurs Andy Panko a du mal à s’expliquer la situation. « Si vous m’aviez dit en début de saison qu’on serait en bas de classement à cette période de l’année j’aurai répondu ” C’est impossible…”. Lorsque l’on s’attarde sur l’effectif que nous avons on devrait être bien plus haut. Mais malheureusement c’est notre réalité et nous devons l’accepter. C’est en l’acceptant qu’on s’en sortira tous ensemble. La seule chose que nous devons faire maintenant c’est travailler encore et encore » (Site Sluc).

Pour le premier match de la phase aller Panko et ses coéquipiers auront encore moins le droit à l’erreur car ils se déplacent sur le parquet du Rouen Métro Basket, un concurrent direct pour le maintien. Une nouvelle défaite serait alors un coup dur pour Nancy qui ne peut plus modifier son effectif avant le 31 mars ayant déjà atteint le quota des seize contrats autorisés par la LNB sur une saison.

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.