Pour Fréjus Zerbo Limoges « a frôlé la faute professionnelle »

L’intérieur limougeaud Fréjus Zerbo avait beaucoup de regrets quant à la deuxième mi-temps du match face à l’Olympiacos.

Ne jouer que vingt minutes face à une équipe aussi solide que l’Olympiacos expose à des risques. Le Limoges CSP a payé cher pour le constater. La défaite n’est pas rédhibitoire pour la course au Top 16 mais elle montre que les équipes françaises ont parfois du mal à tenir la cadence sur quarante minutes face à une formation de haut-niveau européen. Pourtant Fréjus Zerbo estime qu’ « il y’avait la place pour gagner ce match » mais « il fallait faire le même travail (qu’en première mi-temps) en deuxième mi-temps. Cela frôle la faute professionnelle » (L’Equipe).

Les Limougeauds n’ont désormais plus le choix : il faudra battre Milan la semaine prochaine à Boulazac. Mais avant cela le CSP devra réagir ce dimanche face à Nancy dans le cadre du championnat.

Crédit photo : Valentin Delrue

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.