ALL STAR GAME

La première manche pour Dijon

Au terme d’un match de folie, la JDA Dijon s’est imposé sur le fil face à Limoges (71-70) pour le match 1 de la série.

edwards boungou coloAvant-match Jean-Louis Borg, coach de la JDA, avait déclaré que la saison de son équipe était déjà réussie. Mais pour autant elle est loin d’être terminée à l’image de la prestation livrée par ses joueurs pour ce match 1 de la demi-finale de playoffs face au Limoges CSP.

Car dès les premières minutes, le duo Andre Harris-Mykal Riley a parfaitement lancé la machine dijonnaise. Multipliant les pertes de balle (5 dans le premier quart-temps), le CSP a retrouvé des travers connus pendant la saison à savoir un collectif qui s’effrite au moindre petit grain de sable. En face, Dijon s’est appuyé sur sa force principale à savoir sa défense et deux/trois artilleurs pour alimenter la marque. A côté, un joueur de devoir comme Sambou Traoré a livré de précieuses minutes (4 points en 12 minutes) sur son ancien terrain de jeu. Au début du deuxième quart-temps on a alors cru que le CSP pourrait amorcer un retour avec Nobel Boungou Colo et Adrien Moerman ainsi qu’ avec une défense plus agressive. Mais la force de la JDA fut alors de toujours rentrer le shoot qui tue à trois points comme Mykal Riley (18 points et 7 rebonds) en fin de période (24-44 à la mi-temps).
Mais Limoges n’avait pas encore dit son dernier mot. Sous l’impulsion d’un Nobel Boungou Colo on fire (21 points et 10 rebonds) et d’une défense zone-presse, le CSP va progressivement grignoter son retard (qui est monté jusque 22 points). Car la débauche d’énergie de la première mi-temps a beaucoup usé les Dijonnais de Jean-Louis Borg. Il a toutefois fallu attendre la 36e minute pour voir Limoges prendre les devants pour la première fois du match après un tir primé de l’inévitable Boungou Colo. Mais le charme des playoffs c’est aussi d’avoir des matchs serrés jusqu’au bout. Ainsi malgré l’usure physique, Tj Campbell a réussi à trouver une fenêtre de tir à trois secondes de la fin pour donner l’avantage à son équipe (70-71).
Bien sûr rien n’est encore terminé pour Limoges. Mais les joueurs de Jean-Marc Dupraz devront aller chercher au moins un match en Bourgogne pour obtenir la qualification en finale. Et quand on sait que ces derniers sont invaincus chez eux cette saison, le défi sera de taille. Mais pas impossible…

Les stats

Crédit photo : Valentin Delrue

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.