Preview Pro A : ASVEL – MSB, l’ASVEL difficile’Mans

L’ASVEL et le MSB vont se livrer une rude bataille dans un quart de finale des playoffs assez ouvert.

Edwin-Jackson-large-MerciecaLongtemps présent dans le Top 4, le MSB n’a finalement pas pu obtenir l’avantage du terrain. Un problème de taille quand on sait que l’ASVEL n’a perdu que deux matchs à domicile pendant la saison régulière (15V-2D). Pour rajouter une petite difficulté supplémentaire, l’équipe de Pierre Vincent s’est attachée les services d’Alex Acker pour ces play offs. L’arrière américain connaît très bien le MSB pour y avoir évolué durant deux saisons et voudra venger ses ex-coéquipiers boulazacois qui n’ont pas apprécié la défaite mancelle à Nancy lors de la dernière journée. Toutefois, le joueur à surveiller sur cette série sera bien le MVP français Edwin Jackson, plutôt prolifique cette saison contre Le Mans (notamment 21 points au match retour).

JP-Batista-MerciecaSi les Manceaux veulent passer, il faudra donc limiter l’impact offensif de Jackson. Cela doit passer par une grosse rigueur défensive, secteur où les Manceaux sont capables du pire comme du meilleur (sixième défense de la ligue avec une moyenne de 73,3 points encaissés). Côté offensif, les troupes de JD Jackson compteront bien entendu sur le scoreur Darius Washington pour allumer la défense asvelienne. Cependant, l’an passé en play-offs, le meilleur joueur des ¼ s’appelait JP Batista. Pour le Brésilien et ses compagnons de l’intérieur, l’objectif numéro un sera de faire baisser l’efficacité d’Uche Nsonwu aux tirs (62,7% cette saison) et pourquoi pas prendre le dessus dans un secteur où le Mans a les moyens de faire mal…

A noter que l’an passé au même moment de la saison, l’ASVEL était officiellement en vacances, Amara Sy se baladait en play offs avec Orléans et Marko Keselj remportait l’Euroleague.

Confrontations en saison régulière :

Le Mans-ASVEL : 64-60

ASVEL-Le Mans : 88-81

Notre pronostic :

2-1 pour l’ASVEL, mais si le Marko Keselj prenait feu, le rapport de forces pourrait rapidement changer

Tags :
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires (4)

  1. Japman

    Pour que Marko Keselj puisse prendre feu il faut que Darius Washington lui passe le ballon quand il est tout seul à 3pts. Ce qui est le cas les 3/4 du temps vu que Washington ne joue qu'avec son copain Cam!

    Répondre
    • RomainFougeron

      Grave. J'espère voir un Washington nouveau, plus impliqué, pour ces play offs… Sinon ce sera très compliqué.

      Répondre
  2. MagicCunt2012

    2-0 pour l’Asvel.

    Répondre
  3. BOB72

    C’est plutôt gentil pour le MSB de présenter ce quart de finale P.O. comme assez ouvert !!! C’est vrai que le championnat est terminé, et que l’on repart à zéro mais la dynamique de l’ ASVEL ne s’effacera pas comme cela … Malheureusement pour les supporters du MSB, les derniers mois ont été assez difficiles,et malgré notre bonne volonté on n’a pas vu de beau basket donnant l’envie de s’enflammer.Alors maintenant espérons que vous avez raison, et que l’on va voir un « autre » MSB : on a vraiment envie pour finir cette saison de pouvoir repartir heureux d’ Antarès !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>