Preview Cholet : Rebondir après une saison difficile

Après deux saisons en demi-teinte, Cholet souhaite retrouver sa place, celle d’une équipe participant aux play offs.

Jean-Manuel-SousaIl est désormais loin le temps où le Cholet Basket de Erman Kunter régnait sur la Pro A avec des Vule Avdalovic, Sammy Mejia ou Antywane Robinson. Depuis 2 ans, Cholet ne se contente plus que du milieu du tableau (8e de saison régulière en 2012, 10e en 2013). Jean Manuel Sousa doit reconstruire et possède un bel effectif complémentaire pour cela. De plus, la pré-saison s’est bien passée et le début du calendrier (Dijon, puis Limoges et Le Havre) pourrait être une belle rampe de lancement…

Cet été, Cholet a envoyé un de ses joueurs en NBA. Comme d’autres avant lui, Rudy Gobert a pu rapporter un peu d’argent à son club formateur. Du coup, si vous voulez voir un joueur formé au club cette saison, qui peut devenir un tout bon, il faudra se tourner vers Yannis Morin (2m08, 20 ans). Formé à l’INSEP et champion d’Europe junior, il intègre la raquette du groupe pro et pourra grapiller quelques minutes. A ses côtés, Cholet a ramené un « ancien », Steeve Ho You Fat. Solide près du panier, il partagera des minutes avec un joueur qui aime s’écarter, Lamayn Wilson. De retour en France, l’Américain de 33 ans possède toujours un tir fiable longue distance. Une solution intéressante qui laissera des espaces dans la raquette. Et pour occuper le poste 5 justement, le duo Claude Marquis-Justin Burrell sera très solide. Le premier est un osthéopathe reconnu en Pro A depuis de longues saisons, le second à tout pour exploser après une belle saison avec le CCRB (12,9 points et 7,2 rebonds). Au poste d’ailier, Lamine Kante a fait le cours trajet en provenance de Poitiers cet été. Mais l’attraction restera Rudy Jomby. Devenu un cadre de l’équipe, l’ancien gravelino-dunkerquois n’est pas qu’une menace à 3 point, il peut aussi attaquer le cercle. Enfin, c’est un trio américain qui sera chargé de l’animation sur la ligne arrière. Si le rookie Tyler Brown est un bon shooteur, il semble encore un peu faible pour de la Pro A. Heureusement, Cholet pourra compter sur l’expérimenté John Cox. « Le cousin de » devrait être très occupé cette saison puisqu’il alternera sur les postes 1 et 2, et retrouve à Cholet son ancien coach au Havre. Au poste de meneur, CB a récupéré un joueur pétri de talents. En Grèce l’an passé, Terrell Stoglin a tout d’un bon coup, avec des qualités athlétiques et de scoring qui pourraient se révéler intéressantes dans notre championnat. Et ça, Cholet a pu le remarquer en préparation, comme en atteste ses 24 points hier face au Havre ou son 20 d’évaluation face à Liège…

claude-marquisAu final, Cholet Basket a, sur le papier un effectif, intéressant sur les postes 3/4/5. Si les recrues semblent toutes apporter quelque chose de différent, il reste une incertitude sur le backcourt : Rotations faibles, pas de pur meneur, le club des Mauges ne devra pas faire d’erreurs s’il veut retrouver les play offs…

Le facteur X : Terrell Stoglin

Pas un véritable playmaker, mais le joueur formé à Maryland a prouvé en préparation qu’il était un bon joueur de 1vs1. Vif et puissant, il pourrait poser quelques problèmes à ses adversaires. Scoreur, il lui manque quelques qualités d’organisateur. Sa progression et son entente avec John Cox sur les lignes arrières seront des conditions importantes pour une bonne saison.

Le joueur à risque/à suivre : Tyler Brown

Le pari d’un rookie est souvent risqué. Parfois, ils ne font pas long feu en Pro A. Formé à Illinois State, Tyler Brown est réputé être un gros scoreur et excellent shooteur (18,1 points en NCAA la saison dernière, avec 39,2% à 3 points). Toutefois, si John Cox et Terrell Stoglin se sont mis en valeur tout au long de la préparation, lui est apparu plus en retrait. Son début de saison sera important, il y a toujours un risque d’être coupé…

Roster 2013-2014 :
Meneurs : Terrell Stoglin
Arrières-Ailiers : Lamine Kante, Rudy Jomby, John Cox, Tyler Brown
Intérieurs : Claude Marquis, Steeve Ho You Fat, Yannis Morin, Lamayn Wilson, Justin Burrell
Coach : Jean-Manuel Sousa

 

Tags : ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.