Preview Dijon : Rester dans la barque des playoffs

Malgré la perte de joueurs cadres, la JDA reste ambitieuse et entend bien rester dans la partie des playoffables.

TJ-CampbellSans avoir fait trop de bruit, la JDA Dijon reste sur une belle saison en Pro A conclue par une participation aux playoffs (septième place de la saison régulière) alors que de plus grosses écuries ont été reléguées hors des huit premières places qualificatives. Mais le club bourguignon possède un atout majeur : son entraîneur Jean-Louis Borg. Le président du club Michel Renault ne s’est d’ailleurs pas trompé en lui offrant pendant l’été une prolongation de contrat de trois ans. Mais les défis à venir sont grands pour le club bourguignon et son technicien.

Le premier d’entre-eux sera de remplacer ses deux hommes de confiance de l’an dernier : le capitaine David Mélody et Jérémy Leloup.  Le staff dijonnais a donc fait appel à des joueurs compatibles avec la philosophie « Borg » qui est un mélange de défense et d’esprit de sacrifice collectif, comme l’intérieur Sambou Traoré. Mykal Riley, lui, sera l’un des leaders offensifs aux côtés d’Andre Harris. La JDA a aussi réalisé un très bon coup en signant Tony Dobbins, fin connaisseur de la Pro A et joueur très polyvalent et qui a déjà montré lors de la préparation qu’il s’était déjà bien fondu dans le groupe.  Pour le reste, la JDA a misé sur la continuité notamment à la mène avec le duo Campbell/Mutuale. Auteur d’une saison 2012-2013 très discrète, ce dernier sera très attendu et doit franchir un cap. Pivot dur au sol, Ferdinand Prénom formera à nouveau une paire complémentaire avec Zach Moss qui sera l’homme de confiance de Borg cette saison.

Aussi il faudra donc se méfier encore une fois de la JDA Dijon qui a prouvé l’an dernier qu’elle pouvait en embêter plus d’un. Si elle arrive à combiner adresse et progression de ses rotations, nul doute que l’équipe viendra se mêler à la lutte pour les playoffs.

Le facteur X : Mykal Riley

L’ancien nanterrien Mykal Riley aura la lourde tâche de succéder à Jérémy Leloup. Son plus gros défi ? Partager les tickets-shoots avec Andre Harris qui sera l’autre leader offensif de l’équipe.  Doté d’un bon tir à trois points tout en étant bon dans le jeu près du cercle, le natif d’Alabama est un formidable attaquant capable également d’assurer en défense. Un joueur polyvalent qui devrait avoir un rôle primordial à jouer dans l’effectif dijonnais.

Le joueur à suivre/à risque : Antoine Mendy

Joueur de caractère, Antoine Mendy arrive en Bourgogne après un long bail dans le Béarn avec Pau. Un séjour qui ne fut pas toujours de tout repos comme en témoigne le conflit avec son désormais ancien club à l’occasion de sa blessure au tendon rotulien en mars 2011. S’il trouve  le bon équilibre dans sa collaboration avec Jean-Louis Borg, nul doute qu’il apportera alors de bonnes choses en relais de Mykal Riley au poste 3.

L’effectif 2013-2014 :

Meneurs : TJ Campbell, Malela Mutuale
Arrières-ailiers : Lens Aboudou, Mykal Riley, Olivier Yao-Delon, Tony Dobbins, Antoine Mendy
Intérieurs : Andre Harris, Ferdinand Prénom, Zach Moss, Sambou Traoré
Coach : Jean-Louis Borg

Tags :
Comments

Commentaires (3)

  1. kicanovic

    Pour Mendy ça commence mal , déjà en conflit avec JLB va falloir qu'il corrige l'attitude …

  2. GW

    A voir si Dijon conservera l’esprit d’équipe avec le départ de ses 2 leaders et si à force d’intégrer des défenseurs, ils ne vont pas se perdre dans un jeu stérile en attaque…

    Mykal Riley était trop irrégulier avec Nanterre, Harris également la saison passée.

    Les jours sans, la barre des 65 pts sera dure à dépasser…

    Dijon a un profil de tueurs de géants, je serais pas étonné que Paris, Le Mans ou Strasbourg, en ajoutant la fatigue des matchs européens, s’y cassent les dents !