Preview EL : Chalon veut enfin concrétiser

Au Colisée, l’Elan aura à coeur de faire bonne figure et de stopper cette série de défaites en Euroleague.

Trois défaites pour une seule petite victoire, le bilan s’alourdit pour notre seul représentant français en Euroleague. Non pas que l’Elan n’a pas les armes pour exister à ce niveau. La semaine dernière, les joueurs de Greg Beugnot ne sont pas passés loin de l’exploit à Sienne. Devant tout au long de la rencontre, les Chalonnais n’ont pas su prendre définitivement l’avantage et ont vu les Italiens revenir et valider sa victoire dans les dernières secondes.

Si Chalon peut regretter d’avoir (encore) laissé passer cette chance de s’imposer, tout n’était pas à jeter. Shelden Williams a fini par trouver sa place dans la peinture et semble être en mesure d’exister à ce niveau. Dans le même temps, Blake Schilb retrouve peu à peu son statut de leader et Steed Tchicamboud, malgré une légère relâche face à Sienne, sort l’une de ses meilleures saisons depuis son arrivée dans le club. La semaine dernière, Beugnot a également pu se reposer sur un Joffrey Lauvergne, auteur de 14 pts à 7/8 et 8 rbds en 29 min pour 21 d’éval, plein d’efficacité en sortie de banc.

Ce soir, le Colisée reçoit Malaga pour un match qui pourrait être le tournant de la saison européenne de l’Elan. Une équipe de Malaga en pleine bourre avec trois dernières victoires consécutives. Invaincus depuis leur première défaite face au Maccabi à l’ouverture de la saison, les Espagnols ont mis toutes les chances de leur côté pour un spot au Top 16 en arrachant la victoire contre Sienne il y a deux semaines. Et Jasmin Repesa, coach de Malaga, n’a pas vraiment envie de voir cette belle série s’arrêter :

« Le match contre Chalon est très important pour nous car nous souhaitons nous qualifier pour le Top 16 le plus vite possible. Ce n’est pas un match facile, c’est de l’Euroleague », confie-t-il sur le site de l’Euroleague.

Derrière le Maccabi, quasiment qualifié pour la suite de la compétition, Malaga espère pouvoir verrouiller la seconde place. Mais l’équipe espagnole arrive en terres françaises sans prétention et avec méfiance :

« Chalon joue comme toutes les équipes françaises : athlétique, ça court beaucoup et c’est très physique. On va devoir contrôler le rythme du match pour éviter tout ça. S’ils font en sorte d’avoir des paniers faciles, ça va être dur pour nous de gagner », analyse Repesa.

A domicile, l’Elan devrait pouvoir compter sur son public pour aller chercher cette victoire capitale.

« Ça va être un match important pour le reste de notre compétition en Euroleague en terme de qualification pour le Top 16. Une victoire confirmerait notre bon niveau de compétitivité et donnerait de la confiance au groupe », explique Beugnot.

« Il n’y a pas 36 solutions. Soit on gagne celui-là, et on reste encore plus en course pour le Top 16. Soit on le perd, et là il faudra certainement en gagner un à l’extérieur, tout en sachant que nos trois déplacements s’annoncent compliqués », précise le coach bourguignon dans le JSL.

Chalon ne joue pas son avenir en Euroleague sur ce match mais une victoire lui permettrait de concrétiser les efforts faits et d’aborder la phase retour avec plus de sérénité.

Le programme de la semaine :

Jeudi 8 novembre
CSKA – Barça
Lietuvos Rytas – Besiktas
Chalon – Malaga
Cantu – Fenerbahçe
ALBA Berlin – Maccabi
Milan – Olympiacos

Vendredi 9 novembre
Zagreb – Caja Laboral
Prokom – Sienne
Efes – Kaunas
Panathinaikos – Khimki
Ljubljana – Real Madrid
Partizan – Brose Baskets

Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.