ALL STAR GAME

Preview Elan Chalon : Maintenir le niveau

Après les départs de Greg Beugnot et Blake Schilb, l’Elan Chalon entame l’ère Mickael Hay. Mais niveau ambitions, celles-ci seront toujours élevées.

steed-edf-625Pas loin du Top16 de l’Euroleague ni de la finale des playoffs de Pro A, l’Elan Chalon reste sur une saison sportive réussie mais qui a pu laisser un petit goût d’inachevé. Sans doute parce que la formation bourguignonne semblait arrivée au bout du cycle Greg Beugnot qui avait démarré en 2003 tandis que Blake « the blade » Schilb s’en est allé après quatre saisons, un bail relativement long pour un JNFL.

Cependant, la grande lessive n’a pas eu lieu pour autant puisque Chalon a privilégié la voie interne avec la promotion de l’ancien assistant des pros Mickael Hay au poste de head-coach. Ce dernier a donc déjà une relation privilégiée avec des joueurs comme Steed Tchicamboud ou Ilian Evtimov, ce qui va assurer de la continuité, critère essentiel pour obtenir des résultats. Niveau recrutement, l’Elan a fait une bonne partie de son marché en Pro A avec les arrivées d’AJ Slaughter (ex-Cholet) ,qui apportera son dynamisme et du scoring, et de Jon Brockman (ex-Limoges) un fort rebondeur très actif dans la peinture. Le staff chalonnais a aussi pioché dans le centre de formation puisque Yakuba Ouattara, MVP du championnat espoirs l’an dernier, intègre pleinement le groupe professionnel mais ce dernier sera surtout là pour engranger de l’expérience. Devant lui il y’aura Josh Bostic, chargé de prendre la (difficile) succession de Blake Schilb et Jordan Aboudou. L’ailier, au jeu taillé pour la NBA, va voir son rôle au sein du groupe augmenter. S’il fait preuve de maturité et qu’il arrive à canaliser son énergie, le frère de Lens, joueur de Dijon, franchira un nouveau cap. A l’intérieur, Clint Capela va être dans la même optique, celle de progresser et de gagner en constance. Mais durant la préparation l’intérieur a montré qu’il pourrait rendre bien des services grâce à une présence dissuasive sous le cercle. Ilian Evtimov, lui, représente une menace à trois points comme il en existe  peu en Pro A. Quand à JBAM on le présente plus : pivot massif qui compense ses lacunes offensives par beaucoup de générosité. Mais dans son cas le plus important sera de vite retrouver ses moyens physiques pour être un plus à son équipe. Cliff Brown, lui, est capable d’alterner sur les postes 4 et 3 mais sa présaison n’a pas été des plus rassurantes puisque l’ancien joueur d’Aix Maurienne n’a pas donné l’impression d’être encore véritablement prêt pour la Pro A. Et l’arrivée de Marek Jurevicus devrait lui enlever quelques minutes.

Des retouches opportunes, des paris mesurés… l’Elan Chalon version 2013-2014 parait être équilibré et en mesure d’accrocher sans trop de difficultés les playoffs. Les résultats dépendront aussi de la progression des jeunes qui seront responsabilisés cette saison, Chalon jouant sur plusieurs tableaux.

Le facteur X : Josh Bostic

S’il ne possède pas le talent ni l’élégance d’un Schilb, Bostic n’est pas dénue de qualités (il tournait ainsi à 13,9 points et 3,4 rebonds de moyenne l’an dernier avec Mons-Hainaut en Belgique). Joueur polyvalent, il sera un pion essentiel de l’effectif chalonnais.

Le joueur à risque : Clint Capela

International suisse, Capela aura une belle carte à jouer cette saison en rotation de JBAM et Brockman. Mais l’intérieur va devoir gagner en dureté pour avoir plus de crédit. Car la naïveté due à sa jeunesse est un point négatif.

L’effectif 2013-2014 :

Meneurs : Steed Tchicamboud, AJ Slaughter
Arrières-ailiers : Jordan Aboudou, Josh Bostic, Yakuba Ouattara, Marek Jurevicus
Intérieurs : Clint Capela, Jon Brockman, Cliff Brown, Ilian Evtimov, JBAM
Coach : Mickael Hay

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.