Preview Euroleague Groupe B

L’Euroleague reprend ses droits dès jeudi, faisons le point sur ce qui s’annonce dans le groupe de Chalon.

Nouvelle saison Euroleague et nouveaux enjeux au programme dans le Groupe B où le Maccabi devrait peser lourd.

Les favoris

 

Maccabi Tel-Aviv

 

Budget officiel : 15,5 millions d’Euros
L’an dernier 
: Champion d’Israel, vainqueur de l’Adriatic League, et pas loin d’aller au Final Four…
Principaux transferts 
: Hickman, Caner-Medley, Thomas, Logan, Shermadini (in) Papaloukas, Schortsianitis, Langford, Hendrix, Bonsu (out)
Le coach
 : David Blatt

Le club-nation n’est pas passé loin du Final Four la saison dernière. Passés les JO et le cafard de David Blatt, l’heure est à la reconstruction, avec le départ de plusieurs cadres. Une ligne arrière rapide, des joueurs capables de tirer, d’autres solides au rebond, capables de défendre. Parfait pour le jeu de transition prôné par Blatt. Ca sent l’équilibre, la dureté et plus si affinités. Si la mayonnaise prend, l’équipe a le potentiel pour allez loin. Les légendes ne meurent jamais, le Maccabi non plus, visiblement. Rendez vous au Top 16, minimum.

Meneurs/Arrières : Ricky Hickman, Moran Roth, Devin Smith, David Logan, Yogev Ohayon
Ailiers/Ailiers forts : Lior “de Maison du Café” Eliyahu, Guy Pnini, Nik Caner-Medley, Sylven Landesberg
Pivots : Shawn James, Giorgi Shermadini, Malcolm Thomas

—————————————————————————————————

Montepaschi Siena

 

Budget officiel : 11 millions d’Euros
L’an dernier : Champion d’Italie, Coupe d’Italie, pas de Final Four à cause de l’Olympiacos
Les principaux transferts : Kasun, Brown, Eze, Rasic, Kangur, Sanikidze, Janning, Hackett (in) Aradori, Kaukenas, McCalebb, Lavronovic, Andersen, Thornton, Zizis (out)
Le coach : Luca Bianchi

Ça fait deux ans que Sienne joue la carte de la reconstruction. Ça ne s’est pas trop mal passé jusque là, sauf que cette fois-ci, c’est vraiment le grand chantier. En plus d’une refonte totale du roster, c’est également le coach, Simone Pianigiani, qui est parti se blinder le compte en banque tenter sa chance en Turquie. Son remplaçant, Luca Bianchi, connait la maison. Adjoint de Pianigiani, cela fait des années qu’il est dans l’ombre. Maintenant, place à la lumière. Plus de la moitié de l’équipe a été modifiée et le style de jeu de la Mens Sana Basket risque, en conséquence, de connaître une réelle mutation. Sienne est à un tournant de son histoire et les montées en puissance de Cantù et Milan renforcent l’impression que l’on a : l’hégémonie toscane sur l’Italie pourrait bien toucher à sa fin… Reste que l’équipe est solide, bien construite, et que le relatif manque de talent est compensé par de la dureté et du métier… Top 16, oui. Plus ? A voir…

Meneurs/Arrières : Daniel Hackett, Bobby Brown, Marco Carraretto, Matthew Janning, Aleksandar Rasic
Ailiers/Ailiers forts : Kristjan Kangur, Viktor Sanikidze, David Moss, Benjamin Eze
Pivots : Luca Lechthaler, Mario Kasun, Tomas Ress

Tags : , ,
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (2)

  1. tonton_gilles

    Ca ne fait pas toujours dans la dentelle mais les boutades sont plaisantes.

  2. Burt Cassander

    quand on voit le Partizan, on se dit que l'argent ne fait pas tout, mais le budget du champion de France égal à celui du champion Polonais, c'est flippant.

    On y croit à Chalon, Greg Beugnot is the key!