Preview Euroleague Groupe C

L’Euroleague reprend ses droits dès jeudi, faisons le point sur ce qui s’annonce dans le groupe C.

Le Groupe C de l’Euroleague, c’est clairement le groupe de la mort. Pas de CSKA, de Real ou de Barça mais une poule hyper compacte et compétitive. Chacune des six équipes parviendrait probablement à accrocher le Top 16 si elle avait chopé un autre groupe. L’an dernier, Caja Laboral s’était fait sortir en phase de groupes dans des conditions similaires. Le couperet peut-il tomber deux années de suite ?

Le favori

 

Olympiacos

 

Budget non-officiel : 18,5M€
L’an dernier : Champion de Grèce, Victoire en Euroleague
Principaux transferts : Perperoglou, Mavroiedis, Bartzokas (in), Papadopoulos, Pelekanos, Glyniakidis, Ivkovic (out)
Le coach : Georgios Bartzokas (GRE)

Orphelins du gourou Ivkovic, les champions en titre ont décidé de faire bloc et de repartir tous ensemble pour une nouvelle campagne. Dans une ligue où les changements de roster sont monnaie courante, les Reds n’auront pas besoin d’une période de transition. L’assassin silencieux Vassilis Spanoulis est de retour, à la tête d’une équipe dont la jeunesse fait qu’elle pourrait devenir plus forte à chaque match. MVP de la finale l’an dernier, drafté cet été, Kostas Papanikolaou est attendu au tournant cette année. Il est peut-être le seul à pouvoir priver Mirotic d’un 3ème titre de meilleur espoir Euroleague consécutif.

Meneurs/Arrières : Vassilis Spanoulis, Martynas Gecevicius, Vangelis Mantzaris, Konstantinos Sloukas, Dimitrios Katsivelis, Acie Law
Ailiers/Ailiers forts : Joey Dorsey, Stratos Perperoglou, Kyle Hines, Marko Keselj, Georgios Printezis, Kostas Papanikolaou
Pivots : Dimitrios Mavroeidis, Pero Antic

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.