Preview Euroleague Groupe D

L’Euroleague reprend ses droits dès ce soir, faisons le point sur ce qui s’annonce dans le groupe D.

Nouvelle saison Euroleague et nouveaux enjeux au programme dans le Groupe D où le Barça et le CSKA se mèneront une lutte sans merci.

 

Les favoris

 

CSKA Moscou

 

Budget officiel : 38 millions d’euros
L’an dernier : Euroleague  (finaliste), Russie (champion), VTB (1e)
Principaux transferts : Weems, Micov, Jackson, Erceg, Nicholas, Zozulin, Messina (in) – Kirilenko, Lavrinovic, Shved, Gordon, Mejia, Kurbanov, Kazlauskas (out)
Le coach : Ettore Messina

Malgré les départs  conjugués d’Andrei Kirilenko et d’Alexey Shved, le CSKA s’est considérablement renforcé cet été. Trop souvent pris en otage par Milos Teodosic, ce génie autodestructeur, les Moscovites ont tiré le gros lot en s’attachant les services de Aaron Jackson, l’ancien meneur du surprenant Bilbao Basket. Avec la montée en puissance annoncée d’Anton Ponkrashov et l’arrivée de Drew Nicholas, chargé de faire enfin oublier Trajan Langdon, les Russes sont donc dotés d’un backcourt de très (très) haut niveau, que Vladimir Micov devrait même venir compléter par intermittence. Avec un frontcourt Sonny WeemsViktor KhryapaNenad Krstic aussi talentueux en attaque que solide en défense, et un banc taillé XXXXL, l’Armée Rouge peut déjà réserver son billet pour Londres. D’autant plus que le mythique Ettore Messina, dont l’image a quelque peu était écornée ces dernières années, aura l’envie irrépressible de remettre tout le monde d’accord.

Meneurs : Milos Teodosic, Aaron Jackson
Extérieurs : Drew Nicholas,  Sonny Weems, Anton Ponkrashov, Vladimir Micov, Evgeniy Voronov, Alexey Zozulin
Intérieurs : Nenad Krstic, Zoran Erceg, Viktor Khryapa, Andrey Vorontsevich, Sasha Kaun, Dmitry Sokolov

—————————————————————–

FC Regal Barcelone

 

Budget officiel : 25 millions d’euros

L’an dernier : Euroleague (demi-finaliste), Espagne (champion), Coupe (finaliste)
Principaux transferts : Sarus Jasikevicius, Alex Abrines, Nathan Jawai, Ante Tomic (in) – Chuck Eidson, Fran Vazquez, Boniface Ndong, Kosta Perovic (out)
Le coach : Xavi Pascual

Doté d’un effectif aussi complet que talentueux, le Barça écœure par sa faculté à écraser ses adversaires tout en se contentant du strict minimum. Car oui, il faut le dire, malgré l’incroyable talent de Juanca Navarro et d’Erazem Lorbek, et le grand nombre de victoires par plus de 20 points d’écart, regarder jouer les Blaugranas est loin d’être un régal. Jadis portés vers l’attaque, les chouchous Culés se contentent désormais d’asphyxier leurs adversaires en défense et ne passent vraiment la seconde qu’en cas de difficulté. C’est à dire pas souvent. Un vilain défaut qui leur avait d’ailleurs valu quelques défaites face à trois des seules grosses cylindrées rencontrées la saison dernière (Olympiacos, Sienne et Madrid). Passés très près du cut en finale de l’ACB, il y a quelques mois, les partenaires de Joe Ingles ont cette fois-ci failli en finale de la Supercoupe d’Espagne. A croire que, malgré les arrivées de Saras Jasikevicius et Nathan Jawai, Xavi Pascual et son nouveau contrat plaqué or n’ont pas encore compris que, pour reconquérir l’Euroleague, cette équipe avait besoin de lâcher la bride en attaque.

Meneurs : Marcelinho Huertas, Sarunas Jasikevicius
Arrières – Ailiers : Victor Sada, Joe Ingles, Xavi Rabaseda, Alex Abrines, Mario Hezonja
Intérieurs : Pete Mickael, Erazem Lorbek, Nathan Jawai, Ante Tomic, CJ Wallace, Marko Todorovic

Tags : , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.