Preview Pro A : Ils sont candidats au Top 8

La nouvelle saison de Pro A approche à grands pas. Voici nos prévisions et pronostics. Troisième partie avec les prétendants aux playoffs.

Dans quelques semaines, les 16 équipes de Pro A seront sur le pont pour une nouvelle saison. Si Chalon tentera le doublé, d’autres auront à cœur de se relancer (ASVEL), de confirmer (Paris-Levallois), de faire oublier une saison qui s’est achevée en queue de poisson (Gravelines) ou encore de s’installer définitivement dans l’élite (Poitiers, Le Havre, Nanterre). En attendant la reprise officielle, voici nos previews et pronostics.

Pour ceux qui débarquent, notre première partie avec les élèves du fond. et la seconde avec les équipes en embuscade. Également un coup de projecteur sur la Pro B.

La suite avec les équipes qui devraient s’assurer une place dans le Top 8.

………………………………………………………………………………………………………………………

Nancy, retour vers le futur ?

En fin de cycle la saison passée, le collectif du SLUC s’était peu à peu étiolée. L’élimination au premier tour des playoffs face au Mans à peine digérée, cet habitué des phases finales a décidé de remodeler son effectif.

Fidèle à sa réputation, Jean-Luc Monschau a réactivé sa filière venue de l’Est et est allé dénicher le pivot Shawn King en Ukraine. Appelé à suppléer Akin Akingbala, parti trouver son bonheur sur les bords de la mer Noire, l’intérieur possède un joli touché de balle et un bon sens du rebond. Un profil certes moins rugueux que son prédécesseur mais qui devrait faire mouche sur de nombreux parquets de l’hexagone. De plus, en misant sur Bingo Merriex, arrivé en provenance de Belgique, les Nancéiens ont assuré le coup puisque celui-ci, bien que limité en attaque, devrait être une rotation plus que décente dans la peinture de part son abattage en défense. De son côté, le sous-côté Marcellus Sommerville sera le titulaire au poste 4. Très adroit derrière l’arc, l’ancien manceau pourrait même venir concurrencer Nicholas Pope à l’aile, comme ce fut souvent le cas lors des matches de préparation. Une solution qui, si elle venait à se pérenniser, permettrait à (l’excellent) Abdel Kader Sylla de faire un peu plus étalage de ses grands segments dans la peinture. Et de découvrir Vincent Pourchot ?

A l’arrière, le SLUC a misé sur la continuité en conservant John Linehan. Auteur d’un très bon début de saison 2011-12, le « virus » a été sans nul doute le joueur ayant le plus souffert du départ de Nicolas Batum. Toujours aussi précieux en défense, le meneur de 34 ans va devoir prouver que son déclin n’était qu’accidentel. Pas simple. Appelé à le suppléer, Solo Diabate est lui-aussi attendu au tournant. Avide de revanche, il pourrait être l’une des bonnes surprises de la saison si sa fougue parvient à être canalisée. Le virevoltant Jamal Shuler demeure quant à lui l’arrière titulaire. Talentueux, présent des deux côtés du parquet, l’ancien vichyssois a trop souvent laissé le public de Palais des Sports Jean-Weille sur sa faim. S’il se montre plus constant, l’Américain a tout pour devenir l’un des tous meilleurs joueurs du championnat à son poste.

Au final, Nancy se présente avec un effectif aussi expérimenté qu’équilibré. Équipe poil à gratter par excellence, elle pourrait même imiter le parcours orléanais si la chance venait à lui sourire. Mais attention tout de même car les rotations sont courtes – ce qui n’est pas forcément une mauvaise nouvelle connaissant le coaching de Jean-Luc Monschau – et de nombreux joueurs ont la fâcheuse habitude de se montrer inconstant.

Le joueur à suivre : Marcellus Sommerville

Role player au Paris-Levallois et dans la Sarthe, l’ancien sixième homme du Cholet Basket est en passe de devenir le nouvel homme fort du SLUC. Ses prestations lors de la pré-saison ont ravi son coach. Pas une mince affaire quand on sait que Kenny Gregory et Bernard King s’étaient fait épingler en Lorraine. Bon défenseur et attaquant talentueux, Sommerville devra tout de même montrer qu’il bien plus qu’un adepte du camping derrière la ligne à trois points.

Le facteur X : Solo Diabate

Arrivé en Meurthe-et-Moselle avec un an de retard, le combo-guard devra réussir là où Pape-Philippe Amagou, son ancien compagnon de route, a partiellement échoué. Capable des actions les plus folles comme des plus grosses cagades, Diabate vient à Nancy pour reprendre son élan. Mort de faim, l’Ivoirien de 25 ans pourrait devenir l’un des nouveaux chouchous de Gentilly si le destin lui sourit.

Roster 2012-2013 :
Meneurs : Kenny Grant, John Linehan, Solo Diabaté
Arrières-Ailiers : Jamal Shuler, Nicholas Pope, Kingsley Pinda
Intérieurs : Abdel Kader Sylla, Shawn King, Bingo Merriex, Marcellus Sommerville
Coach : Jean-Luc Monschau

Tags : , , , , , , , , , , , ,
Comments

Commentaires (13)

  1. GW

    Le BCM est le favori pour la place de 1e de la saison régulière et de meilleur défense.

    Ils ont un roster encore plus dense et n'iront plus se fatiguer en Estonie en milieu de semaine…

    Après en playoff, il leur manque toujours un go to guy, pour mettre les points et prendre le jeu à son compte.

    Je doute que Bill Clark puisse assumer ce role… Il va encore apporter un peu + d'intensité à l'équipe mais je doute qu'il fasse mieux qu'un Rudy Jomby !

  2. boulashaka

    et le Pl

  3. AND11

    Je sens que ça va être le gros kiff cette saison de se déplacer à Gentilly. Equipe motivée, soudée, spectaculaire. Du jeu rapide, une défense très agressive. Le meilleur défenseur du championnat dans notre équipe, un pivot qui fera encore mieux que Akin, un Sommerville au sommet de son art. On va peut-être retrouver le plaisir qu'on avait de 2005 à 2008. Et puis j'espère que les jeunes feront leur trou.

    Je nous vois bien dans le top 4, une fois de plus.

    Voilà, c'était mon premier et dernier commentaire de la saison ^^

  4. Querry

    je dois t avouer que j ai mis un peu de temps à trouver le bon ordre,pour Cholet,j attends de voir le nouveau meneur mais ce n est vraiment pas évident tant les équipes sont proches

  5. GW

    Leur nouveau meneur, ca m'a l'air d'être un Andrew Albicy 2.0 !

    Plus fort, plus dur, aussi rapide.