Preview Pro A : L’ASVEL veut reconstruire

En s’impliquant un peu plus dans son rôle de dirigeant, Tony Parker a donné un nouveau souffle à son club.

Nouveau coach, nouveaux joueurs… La consigne de l’été côté villeurbannais était simple : un ménage de printemps après l’heure. En proie à de nombreuses périodes de crise la saison dernière, les Villeurbannais ont fait table rase des mauvais souvenirs pour aller de l’avant. Nordine Ghrib, qui a permis à la Maison verte de sauver les meubles grâce à une participation en playoffs, a perdu sa place au profit de … Pierre Vincent. Le sélectionneur des Bleues, fraîchement débarqué de Bourges, s’est vu confier les clés de la baraque. Et son arrivée ne s’est pas faite sans conséquence.

Si la tactique sportive reste la même, le collectif a subi de grands changements. Exit Jefferson, Hammonds, Walsh and co. Les joueurs US ont tous été remplacés. A contrario, la jeune squad française n’a pas changé d’un poil. Seul différence au tableau, l’intégration d’Edwin Jackson dans le 5 majeur.

Le prometteur Léo Westermann et un Paul Lacombe retrouvé suppléeront un Phil Goss vieillissant mais doté de qualités athlétiques impressionnantes. Dans les ailes, Edwin Jackson a su gagner sa place suite à une fin de saison étincelante. Dans la peinture, Pierre Vincent et Tony Parker ont misé sur le monstrueux Jamie Skeen pour tenir les murs de la raquette. La starlette de VCU, au profil similaire à celui de Davon Jefferson, devrait pouvoir régner dans son secteur malgré des débuts difficiles. A ses côtés, Hilton Armstrong a encore tout a prouvé, les pivots de grande taille ayant souvent eu du mal à s’adapter au championnat Pro A. La seule grosse incertitude dans cet effectif : Dijon Thompson. De retour de blessure, Thompson a manqué une partie de la préparation et un temps d’adaptation sera sûrement nécessaire.

Fin stratège, Pierre Vincent a préféré la jouer modeste à la veille du tournoi de qualification pour l’Euroligue. Une technique qui a porté ses fruits, les Vileurbannais s’imposant à la surprise générale dans le duel franco-français face à Gravelines.

En considérant la marge de progression des JFLs, à l’image de Westermann et Tillie qui ont prouvé qu’ils avaient leur place dans le championnat, Pierre Vincent pourrait faire de cette équipe un bolide capable de se hisser dans les hauteurs de la Pro A. D’ici là que TP se décide à enfiler son short…

Effectif 2011-2012 : Léo Westermann, Phil Goss, Edwin Jackson, Paul Lacombe, Dijon Thompson, Bangaly Fofana, Livio Jean-Charles, Kim Tillie, Jamie Skeen, Hilton Armstrong

Le joueur à suivre : Kim Tillie

La saison dernière, le jeune intérieur français avait profité du vide laissé dans la peinture pour se transcender et devenir l’un des éléments incontournables de l’effectif villeurbannais. L’arrivée de Pops Mensah-Bonsu l’a vite relégué au banc mais Tillie n’a pas abdiqué. Utilisé en playoffs, le villeurbannais s’est montré rentable. Considéré comme l’une des révélations de la saison, Tillie en a profité pour jouer la diva. Partira ? Partira pas ? Courtisé par Cholet, le jeune français a longtemps exprimé son désir d’aller voir ailleurs, rendant son avenir à l’ASVEL incertain. Mais il a finalement décidé d’honorer son contrat jusqu’au bout. Une décision qui pourrait se révéler capitale pour le roster villeurbannais. Depuis le début de la préparation, Kim Tillie s’est montré très précieux et a parfaitement compensé les contre-performances des nouvelles recrues. Au point de gagner sa place dans le 5 majeur ? S’il confirme, Tillie pourrait passer du rôle d’intérimaire à celui de base de l’équipe. C’est en tout cas un remplaçant de luxe pour Pierre Vincent.

Le facteur X : Edwin Jackson

Peu utilisé la saison dernière, Edwin Jackson avait explosé en playoffs, permettant à l’ASVEL de franchir les quarts de finale. Depuis le fils Jackson a fait du chemin et s’est hissé jusque dans le 5 majeur de l’effectif. Tuteur des joueurs américains à leur arrivée sur le territoire français, Edwin s’est imposé comme un leader. Le Franco-Américain avait même été désigné comme lien entre les deux « clans » villeurbannais. S’il parvient à rester régulier sur le terrain, il pourrait être bien plus qu’un simple JFL.

La prévision BasketActu : entre la 1ère et la 4ème place. Sur le papier, l’équipe a de la gueule. Reste à savoir si la mayonnaise prendre et surtout si la régularité sera enfin l’un des maîtres-mots des Villeurbannais. Mais Pierre Vincent semble savoir où il va.

Tags : , , , , , , ,
Comments

Commentaires (17)

  1. Gavroche27

    Kim Tillie courtisé par b? La Pro B? Berlin? Boston?

  2. Testo

    Ce que j'ai vu de Jamie Skeen l'année dernière dans le tableau final NCAA ne m'a pas trop plu. Je me souviens de lui comme d'un monomaniaque du shoot dans le corner, pas forcément très efficace plus près du cercle. Même si il a de très très bonne main, il n'est pas très mobile du fait de sa carrure/surpoids. Je ne le sens pas s'imposer, mais je vois bien l'erreur de casting là. Après il a peut être un jeu plus raffiné que ce que j'ai vu, je ne sais pas.

  3. Kevin

    Oui ya une petite erreur il s'agit de cholet :) en tout cas j'adore ce joueur et j'espère qu'il va prendre une autre dimension cette saison

  4. Jujus9

    Entre la 1ere et 4ème place? Je pense plus entre 4 et 6 mais on verra à la fin de saison.

  5. AND11

    On va encore bien se marrer…

    Let's go Leo et bonne chance à Pierre pour supporter Edwin.

  6. BCMers

    "l'asvel veut reconstruire" … Mais ça fait 3ans que l'asvel veut, chaque année en début de saison, reconstruire !

    Et c'est pas en faisant venir 3ricains qui connaissent rien à la proA que ça va aider à la reconstruction (vous remarquerez que j'utilise le mot m****naire…).

    Le seul espoir peut venir de Jackson (et pourquoi pas l'explosion de Westermann, mais un peu tôt quand même)

  7. seigneurred

    Avec TP pour lancer la saison sa sera plus facile!

    Lorsqu'il repartira pour la NBA l'Asvel ne sera pas relégable donc moins de pression sur le coach sur pourra laissé du temps de jeu aux jeunes sans avoir une trop grosse pression contrairement à la saison dernière.

  8. seigneurred

    Erreur il faut lire "qui pourra" et pas "sur pourra".

  9. zac

    Pour une fois je suis d'accord avec toi, c'est un con. Après il a ptet enfin changé

  10. AND11

    J'en connais qu'un de club du top 8 qui change tous ces américains à chaque inter saison (donc la moitié de son effectif, ou 80% de son 5 majeur si tu veux le prendre sous un autre angle).

  11. OscarAbine

    Euh, Goss "vieillissant" ? Il est né en avril 83, donc 28 ans. Ca fait ptêt jeune pour être vieillissant, non ?

    Sinon, avec TP, ça rehausse le niveau de jeu, clairement.

    Maintenant, va falloir voir, surtout, si Skeen fait l'affaire ou pas. Pour l'instant, ça en prend pas le chemin. Et Thompson en 4, ça peut être que sur de courtes séquences. Faut voir…