Preview Pro A : Orléans pour retrouver son standing

Après une saison pénible de bout en bout, Orléans veut retrouver le haut du tableau avec une équipe bien remaniée à l’inter-saison.

On change (presque) tout et on recommence. 10e seulement l’an passé, Orléans a été stoppé net dans sa progression. La faute à des joueurs loins de leur meilleur niveau, un état d’esprit pas toujours irréprochable, une équipe pas toujours très offensive (77,3 pts de moyenne pendant la saison régulière) et des clashs mémorables entre le coach Philippe Hervé et certains de ses joueurs (comme Zach Moss). Alors pour ne pas revivre un scénario similaire en 2011-2012, Orléans s’est fixé une ligne directrice concernant le recrutement : miser sur des joueurs revanchards et/ou qui connaissent déjà la maison. Car s’adapter à la méthode « Hervé » peut parfois s’avérer compliqué.

Exit les William Hervé (parti à Quimper), Aldo Curti (Limoges CSP), Jérémie Douillet (Nantes), Adrien Moerman (Nancy), Ludovic Vaty (BCM). La mène aura donc un côté new-look puisque l’espoir Bryan Pamba aura deux nouveaux coéquipiers dont le « local » Marc-Antoine Pellin. En délicatesse au Mans, Marco est venu chercher des responsabilités et apporter ses qualités défensives. Ce qui devrait être complémentaire avec le profil de Yohann Sangaré plus tourné vers l’offensive. Sangaré, qui arrive en provenance du Havre, a en plus l’avantage de déjà connaitre Philippe Hervé pour l’avoir côtoyer lors de son passage à l’ASVEL.

Dans cet élan de « nostalgie », Orléans a aussi chois de faire appel à Cédric Banks dont la saison limougeaude l’an dernier n’est pas resté dans les annales, même si une blessure au mollet peut expliquer ses difficultés. L’arrière sera l’une des principales gâchettes orléanaises lui qui avait tourné à 16,8 pts de moyenne lors de sa dernière saison au club (en 2009-2010). Un rôle à côté duquel il ne pourra pas passer tant l’équipe semble très portée sur la défense mis à part l’intérieur, et nouvelle recrue, David Monds reste très porté sur le shoot (14,6 pts à 56,7%). Reste une interrogation : son adaptation à la Pro A.

Mais avec des joueurs tels que Maleye N’Doye ou bien encore Georgi Joseph, Orléans tient des joueurs rompus aux joutes de la Pro A et dotés d’un état d’esprit irréprochable. Dur sur l’homme et pivot physique, Joseph compense par ces deux qualités son manque de centimètres (1,98m) pour un joueur de ce poste. Si son association avec Monds semble être complémentaire sur le papier, le manque d’un troisième intérieur semble inaugurer du secteur le plus faible de l’équipe orléanaise. Rédhibitoire pour viser les play-offs ?

L’effectif 2011-2012 : Marc-Antoine Pellin, Bryan Pamba, Yohann Sangaré, Cedrick Banks, Mael Lebrun, Maleye N’Doye, Amara Sy, Brian Greene, David Monds, Georgi Joseph

Le joueur à suivre : Amara Sy

Deux saisons ratées : l’Amiral doit une revanche à ceux qui l’ont cloué au pilori. Débarrassé de sa blessure au pied, Sy a tout pour retrouver son niveau villeurbannais. Ultra-motivé, l’ailier-ailier fort a fait une préparation particulièrement poussée pou aider au mieux sa team à retrouver les play-offs. S’il retrouve plus d’efficacité au tir que l’an dernier (8,5 pts à 47,6%), Orléans se rapprochera de l’objectif play-offs.

Le facteur X : Cédrick Banks

Formidable scoreur, l’arrière US est capable de faire basculer le sort d’un match s’il prend feu. Philippe Hervé compte énormément sur le Banks qu’il avait déjà eu sous ses ordres. Saura-t-il retrouvé ce rôle de leader offensif ? Sans cela, sa saison, et celle de l’OLB, ne sera qu’un long chemin de croix.

La prévision BasketActu : Entre les 8e et 10e place. Malgré un état d’esprit irréprochable, Orléans pourrait souffrir de son manque de shooteurs. Face à une Pro A de plus en plus dense, cela pourrait compliquer sérieusement le retour en play-offs, véritable cible des hommes de Philippe Hervé cette saison.

Tags : , , , , , ,
Comments

Commentaires (2)

  1. AND11

    ça va être pas simple pour eux… même pas sûr qu'ils fassent les PO.

  2. Steph

    Pardon : 'On ne diT pas' !