ALL STAR GAME

Preview Strasbourg : Un titre sinon rien

Passé non loin du Graal en juin dernier, Strasbourg s’est construit une belle armada pour ne pas laisser passer sa chance cette année.

Alexis-Ajinça-large-ChrisEliseFinaliste de la Semaine des As et des playoffs, la SIG a vécu un bel exercice 2012-2013 mais sans la récompense qui l’aurait transformé en totale réussite. Cette saison, la team alsacienne sera donc attendue d’autant plus qu’elle s’est considérablement renforcée avec des JFL de qualité bien connus de Vincent Collet.

En effet, Jérémy Leloup et Antoine Diot sont tous les deux passés sous ses ordres lors de leurs années mancelles. Le premier débarque de la JDA où il reste sur une saison prometteuse (12,9 points et 3 rebonds de moyenne). Il arrive à la SIG pour franchir un cap supplémentaire et continuer sa progression dans une équipe plus ambitieuse. Bon shooteur, notamment à trois points, il aura en plus des responsabilités. A ses côtés, Antoine Diot surfera sur son Euro réussi. Très polyvalent, il n’y a pas grand-chose qu’il ne sait pas faire sur le terrain. Il formera avec le vétéran Louis Campbell une paire de meneur très complémentaire, Campbell, redoutable défenseur, étant davantage gestionnaire. Concernant les autres postes extérieurs c’est peut-être là que réside la principale faiblesse des Strasbourgeois s’il fallait en soulever une. En provenance de l’ASVEL, où il a côtoyé Collet, Paul Lacombe tentera de se débarrasser enfin du statut d’éternel espoir qui lui colle à la peau. Si la blessure de Diot lui laisse la perspective de davantage de minutes, il lui faudra ensuite cravacher dur pour obtenir des minutes. Axel Toupane, lui, aussi va faire face à la concurrence mais le potentiel. Solide défenseur, l’ailier devra forcer sa nature pour prendre davantage de responsabilités en attaque. Enfin Kévin Murphy aura un rôle de dynamiteur comme ont pu l’être avant lui Gérald Fitch et Jason Siggers. Très en vue en préparation grâce à ses qualités de scoreur, il ne devra pas pour autant oublier le collectif.

Enfin la peinture strasbourgeoise ne manquera pas de poids. En conservant son pivot Alexis Ajinça, la SIG a fait une très belle opération. Sur une pente ascendante, le médaillé d’or européen possède encore une grosse marge de progression notamment sur les aspects offensifs. Pour cela l’Euroleague devrait être un facteur accélérateur, la Pro A étant presque devenue trop petite pour lui. Force de dissuasion avec ses longs segments, son jeu d’attaque devrait faire merveille grâce à ses bonnes mains. Capable de jouer sur les postes 3 et 4, le capitaine Ricardo Greer continuera d’apporter toute son expérience lui qui a déjà connu l’Euroleague. Très polyvalent, il est capable d’apporter des deux côtés du terrain et aura un remplaçant de luxe en la personne de Tim Abromaitis. Avec l’ASVEL, l’ailier fort US s’est révélé être un joueur efficace offensivement tournant à un très correct 9,4 points de moyenne. En préparation, sous l’égide de Pierre Tavano fidèle assistant de Vincent Collet, il a montré qu’il était déjà très à l’aise au niveau des systèmes. Enfin, Romain Duport apportera sa taille (2m17) mais aussi du scoring sur de courtes séquences derrière Ajinça qui mangera la plupart des minutes. Mais l’ancien choletais aura sa chance à la vue des nombreux tableaux à jouer.

Le facteur X : Alexis Ajinça

Le pivot sera plus attendu que jamais cette saison mais lors de l’Euro Alexis Ajinça a montré qu’il avait progressé au niveau de la gestion de la pression. Pour sa dernière année en Pro A, l’intérieur peut légitimement ambitionner le titre de MVPO français qu’il aurait déjà pu avoir l’an dernier.

Le joueur à risque : Kevin Murphy

Arrière explosif Kevin Murphy va-t-il s’adapter aux systèmes strasbourgeois ? Telle est la question. S’il a tendance à parfois croquer un peu trop, l’arrière US n’a pas évoluer avec certains de ses coéquipiers pendant une bonne partie de la préparation. Il devra donc gérer le fait d’avoir moins de ticket-shoots durant la saison.

L’effectif 2013-2014 :

Meneurs : Louis Campbell, Antoine Diot
Arrières-ailiers : Axel Toupane, Jérémy Leloup, Paul Lacombe, Kevin Murphy
Intérieurs : Romain Duport, Ricardo Greer, Alexis Ajinça, Tim Abromaitis
Coach : Vincent Collet

Tags :
Comments

Commentaires (1)

  1. Damelo

    En tous les cas, ils ont deux vrais pivots pour le coup. Aussi grands que ceux du Barça, etc…