Pro A : Chalon explose Nanterre, le BCM se rebiffe

Dernière journée de Pro A en 2013 avec des surprises, une branlée, des matchs serrés et un come back nordiste.

C’est l’heure des vacances pour la majorité de nos joueurs de Pro A (sauf pour ce veinard de Cyril Akpomedah qui s’y trouve déjà depuis 10 jours et aura droit à du rab en janvier). La quatorzième journée c’est ici !Cyril Akpomedah

Champagne pour la JDA Dijon qui termine l’année en tête de la Pro A. Une victoire contre l’Elan béarnais (66 à 63) leur a permis de valider définitivement leur billet pour la Leaders Mickey Tic et Tac High School Musical Cup. Pour son dernier match avec Pau, Aaron Harper s’est offert un joli -5 d’évaluation. Son remplaçant DJ Strawberry est vivement attendu dans le Béarn. Côté dijonnais, Andre Harris a fait du pain de mie de ses adversaires en scorant 21 points.

A 1 heure de Dijon, l’Elan Chalon a facilement disposé de la JSF Nanterre. Oui, vous avez bien lu, Chalon a explosé Nanterre, 105 à 63. Depuis que JDC est en Bourgogne, AJ Slaughter est en mode MVP de Pro A. Ce soir, il a planté 28 points et distillé 9 passes décisives. Blake who ? Plus appliqués et collectifs, les Chalonnais ont mis la pression au champion en titre dès le début du match (27-16 après 10 minutes) et ont su profiter de leur adresse à 3 points (12/24). Malgré des résultats en dent de scie en cette fin d’année, les Nanterriens restent 2e ex-aequo avec un bilan de 9 victoires pour 5 défaites.

En parlant d’équipe à 9-5, la SIG s’est imposée à Roanne sur le score de 83 à 74. Avec une moyenne d’une victoire par mois, la Chorale commence à flipper pour son maintien. Ce soir, le bourreau des choraliens se nommait Louis Campbell : 14 points et 7 passes pour le vieux meneur américain. Ricardo Greer était comme d’habitude aux fours et aux moulins (5 points, 5 rebonds et 4 passes). On attend avec un impatience l’arrivée de Bootsy Thornton, pour un remake de RED. Les vieux en ont encore sous le pied.

Bokolo (4)Dans le Nord, le BCM a continué sa série de victoires (88-65). Le Havre est la 3e victime consécutive des joueurs de Christian Monschau. Et si le brawl de Coubertin avait été un déclic ? Le STB Le Havre a subit les foudres du retour de Yannick Bokolo (10 points et 11 passes). John « L’étranglé » Holland ajoute 13 points mais va devoir passer son tour à la rentrée. En face, seuls Cedric Banks (29 points) et Bangaly Fofana (12 points) ont scoré plus de 6 points… Apparemment, les Havrais étaient atteints de choralite aiguë ce soir.

Pour rester dans le bas de tableau, la lanterne rouge a fait peur jusqu’au bout au SLUC Nancy (66-69). Pour Antibes, Will Solomon a fait le taff (19 points) mais ses coéquipiers ont trop gâché sur la ligne des lancers francs (18/27). Un mal français tellement classique… Honnêtement, on aura oublié ce match après 2-3 verres mardi soir, inutile de disserter dessus. On retient juste que le SLUC se rassure après 2 défaites et reste en course pour aller attraper la queue de Mickey.

Enfin, l’ASVEL a précipité le départ de Jean-Manuel Sousa. En s’imposant à la Meilleraie (85 à 59), la Green Team est repassé en bilan équilibré 7V-7D. Dans le duel des scoreurs, Edwin Jackson s’impose également face à Terrell Stoglin (16 points marqués contre 15 pour le Choletais). John Cox était déjà parti en vacances (2/9 aux tirs, même son cousin ne s’obstine pas autant), tout comme Eric Chatfield (0 point).

Crédit Photos : Valentin Delrue

Tags :
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.