Pro A : Le BCM retrouve le sourire, Dijon au sommet grâce à Mykal Riley

Alors que le BCM a renoué avec la victoire, Dijon a fait le coup parfait face à Orléans. Et ça n’est pas tout…

BCM-Limoges : 80-68
Mc Alarney RousselleOn ne donnait pas forcément cher de la peau des Maritimes face à Limoges mais dans la difficulté il y’a des équipes qui savent trouver les ressources nécessaires pour s’en sortir. Et quand en plus le public répond présent, cela aide énormément. Parmi les derniers arrivés, Steven Gray n’a pas joué les derniers rôles avec ses 20 points et un rôle important durant le dernier quart-temps. En face, Limoges a montré qu’elle était une équipe inconstante capable d’être brillante un jour et fantomatique le suivant. Si le CSP veut décrocher un titre cette saison, c’est un point qu’il lui faudra corriger. Et rapidement…

Antibes-ASVEL : 68-75
Edwin-Jackson-large-Mercieca-230511Face à l’ASVEL, Antibes a opposé un belle résistance et même eu l’opportunité de l’emporter s’étant retrouvé en tête dans le dernier quart-temps. Mais quand il y’a un Edwin Jackson en mode MVP (24 points) il devient très compliqué pour l’adversaire de l’emporter. La victoire villeurbannaise s’est aussi construite avec une grosse présence sous le cercle (31 rebonds à 26 dont 9 pour le seul Georgi Joseph). Pour autant l’ASVEL n’a pas encore retrouvé les places de haut de tableau. Pour cela il lui faudra faire une série.

Le Mans-Pau Lacq Orthez : 73-71
JP-Batista-MerciecaIl s’en est fallu de peu pour que Pau n’accroche une autre grosse formation de Pro A. Mais le MSB a su garder ses nerfs malgré la remontée des Béarnais (23-19 dans les dix dernières minutes). Le capitaine JP Batista a donné le la avec ses 17 d’évaluation pour ses 15 points et 3 rebonds mais la meilleure marque est à mettre à l’actif de Pape Sy avec ses 15 points (66,7% de réussite). Cependant ce succès prouve aussi que Le Mans  est encore un peu fragile et que le retour de Dashaun Wood est grandement attendu.

Roanne-Cholet : 75-70
En ce moment c’est un peu la soupe à la grimace à Cholet Basket qui n’arrive plus à gagner et s’enfonce irrémédiablement dans la crise. La Chorale a profité de la satisfaction pour l’emporter et faire le plein de confiance. A la mène Pape Amagou a assumé son rôle de leader (16 points et 4 passes décisives) quand l’activité de Jamychal Green dans la raquette (7 prises) a été également importante. Le plus dur désormais pour les Choraliens sera d’enchaîner à l’extérieur sur le parquet de la JSF Nanterre.

Chalon-Le Havre : 77-67
Malgré une avance de douze points à la mi-temps (39-27), le STB Le Havre n’est pas reparti avec un succès de Bourgogne, la faute à un basket balbutié lors de la deuxième période. A l’image d’AJ Slaughter (16 points et 6 passes décisives), l’Elan a haussé le ton face à une équipe moins talentueuse et qui n’avait pas les moyens de tenir sur la durée. Pour autant, il existe des motifs de satisfaction pour les Normands comme la prestation correcte de Graham Brown (14 points et 10 rebonds). Mais ceci n’est pas suffisant pour l’emporter.

Dijon-Orléans : 73-72
kyle mc alarneyAmbiance braquage à Dijon ! En effet il a fallu attendre les toutes dernières secondes et un gros shoot de Mykal Riley pour que la différence ne se fasse et qu’Orléans termine son match avec une défaite ô combien frustrante. Car à l’évaluation l’OLB est devant (83 à 77). L’abattage de Brian Greene (18 points et 6 rebonds) n’aura donc pas suffi à faire la différence. Avec cette défaite, Orléans montre qu’il a parfois du mal dans la gestion du money-time.

Crédit photo : Mercieca/Valentin Delrue

Comments

Commentaires

Comments are closed.