Pro A : Le PL plonge le MSB dans le doute , Limoges continue sa remontada

Retrouvez les résultats de la soirée de Pro A.

ASVEL-Chalon : 68-77
Pour sa dernière avec l’ASVEL, Trent Meacham aurait surement aimé partir sur une bonne note. Mais Chalon ne fait pas partie du Top 4 pour rien. Avec un John Roberson (4 points et 5 passes décisives) discret, ils ont su trouver d’autres solutions comme Cameron Clark (26 points) ou un Jérémy Nzeulie retrouvé (12 points et 6 rebonds). Tout cela est donc de bon augure pour la suite de la saison régulière.

Orléans-BCM : 59-67
Encore une fois l’OLB a craqué malgré de bonnes intentions. Il faut dire que l’équipe du Loiret est fortement pénalisée par une incroyable série de blessures qui empêche Thomas Drouot et ses joueurs de bosser dans la sérénité. Petit rapyon de soleil dans cette grissaille : les choses intéressantes montrées par le nouvel intérieur Gabriel Olaseni (11 points et 12 rebonds). Il en faudra toutefois bien plus pour avoir une série positive et aller chercher le maintien.

Cholet-Nancy : 82-85
Et non Nancy ça n’est pas encore totalement fini ! Le SLUC s’est offert un bon bol d’air en allant s’imposer à Cholet. Pourtant le troisième quart-temps (28-12) aurait pu leur être fatal. Mais avec un duo Rush/Trasolini fantastique en attaque (38 points) les Lorrains ont évité le piège. A eux désormais de pouvoir enclencher une nouvelle dynamique.

Limoges-Antibes : 95-66
Depuis deux/trois matchs on ne reconnait plus le CSP ou du moins on commence à retrouver enfin une équipe cohérente à Limoges. Les Sharks d’Antibes pourront le confirmer, eux qui ont pris un sacré bouillon à Beaublanc. Seul Tim Blue avec ses 20 points a répondu présent. En face Jérome Randle (16 points) et Joseph Jones (12 points et 9 rebonds) ont confirmé leurs bonnes dispositions de la journée précédente. Mention particulière également pour Klemen Prepelic (25 points à 58% au tir).

Le Mans-Paris Levallois : 44-68
« Quand tu es dans le désert depuis trop longtemps » et bien tu finis par ne plus savoir comment marquer un panier. Comme au match aller, le MSB a traversé un sérieux trou noir en attaque (sept et huit points dans les premier et troisième quart-temps). La différence par rapport au match aller que les Sarthois avaient remporté c’est que le PL, notamment Jason Rich (19 points, 5 rebonds et 8 passes décisives), a réussi son match. Pour Le Mans il va falloir se  retrousser très vite les manches sous peine de dire byebye aux playoffs.

Dijon-CCRB : 86-73
Dijon peut avoir le sourire ! Si bien sûr chaque victoire est importante celle face à un concurrent direct pour le maintien l’est encore un peu plus. Contre le CCRB la JDA a su faire parler sa défense en limitant par exemple un Steven Smith à huit points (3/10 au tir). Mais elle a su aussi convaincre en attaque avec quatre joueurs entre quinze et seize points. Désormais la JDA a deux victoires d’avance sur Orléans, le premier relégable.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.