Pro A : Limoges reste dans le doute, Rouen s’offre Strasbourg

Retrouvez tous les résultats de la soirée de la dixième journée de Pro A.

Monaco-Châlons Reims : 86-80
Malgré toute sa bonne volonté, le CCRB n’a pas réussi à faire tomber Monaco. Il faut dire que le promu est du genre solide quand il joue à domicile. Les 21 points de Jamal Shuler ont eu leur importance mais Yakuba Ouattara a encore sorti un match de gros calibre avec 12 points, 3 rebonds et 3 passes décisives. L’ancien denaisien confirme match après match qu’il a bien le niveau de la Pro A.

Dijon-Cholet : 68-43
Faute professionnelle… Le mot est lâché de la part du coach Laurent Buffard qui avait bien de quoi être dépité. Match après match CB s’enfonce dans la déprime et face à Dijon elle n’a pu inscrire que 43 petits points. En face la JDA n’a pas forcé son talent mais a fait ce qu’il fallait pour l’emporter à commencer par le pivot Tyler Cain (18 points et 5 rebonds).

Orléans-Chalon : 71-77
En s’inclinant face à Chalon, Orléans a confirmé qu’elle avait du mal à enchaîner les victoires et ce malgré un Antoine Eito très complet (15 points et 7 passes décisives). En face Chalon a construit son succès autour d’un trio Roberson/Brownlee/Booker très performant en attaque (46 points). La Leaders Cup est donc plus que jamais en ligne de mire.

Le Havre-Le Mans : 73-76
A chaque match Le Havre se rapproche de plus en plus d’un premier succès en Pro A. Face au Mans c’est l’arrière Chris Lofton qui est venu leur crucifier sur un trois points. Point positif toutefois dans cette nouvelle défaite douloureuse : Elton Brown semble s’être déjà parfaitement intégré (12 points et 7 rebonds).

Rouen-Strasbourg : 88-79
La SIG avait sans doute laissé trop de plumes en Euroleague pour s’imposer face à Rouen. Mais ile mérite de la victoire revient avant tout aux Normands et notamment à un Gerschon Yabusele au four et au moulin (15 points et 10 rebonds). Arrivé en fin de pige Romeo Travis s’en tiré honorablement avec 12 points et 5 rebonds en 23 minutes.

Limoges-ASVEL : 52-64
Empêtré dans des conflits extra-basket le CSP est à l’arrêt.Bien sûr perdre face à l’Asvel n’a rien de déshonorant mais il y’a la manière de le faire. Hormis Heiko Schaffartzik (17 points, 4 rebonds et 4 passes décisives), Philippe Hervé n’a donc que très peu de motifs de satisfaction. Il a plutôt plusieurs soucis à régler comme il l’a ous-entendu après la rencontre…

 

Les stats

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.