Pro B : Fos sur mer et le CCRB se reprennent, Lille toujours fanny

Tous les résultats de la sixième journée du championnat de Pro B à la sauce bullet.

Boulazac-Saint Quentin : 90-74

40… Ça n’est pas le nombre de points d’écart entre le BBD et le SQBB mais l’évaluation de David Monds. L’intérieur boulzacois a en effet été incandescent avec ses 36 points et 9 rebonds portant sur ses épaules son équipe. En face les Picards ont manqué d’impact dans la peinture ne prenant que 27 rebonds dont 9 pour le seul Nigel Wyatte. Mais en prenant d’entrée de jeu un 25-6 Saint Quentin s’était tiré une balle dans le pied. Difficile après de retrouver le fil pour venir faire douter le BBD…

Souffel-Saint Vallier : 85-59

Avec Saint Vallier c’est un peu comme une pochette surprise, on ne sait jamais sur quelle version on va tomber. Cette fois-ci c’était le côté sans. Hormis Julian Gamble (12 points et 12 rebonds) et Jesse Delhomme (13 points, 4 rebonds et 4 passes décisives), il y’a eu peu de joueurs inspirés. Tout l’inverse de Souffel où cinq joueurs se sont retrouvés à dix points ou plus avec 20 points pour Frédéric Boliron (meilleur marqueur). Mais la meilleure évaluation est à mettre à l’actif de Jessie Bégarin (20) pour ses 15 points, 4 rebonds et 5 passes décisives.

Rouen-Bourg en Bresse : 69-78

Laurent-Sciarra-largeMalgré un Philippe Da Silva très complet (7 points, 4 rebonds et 5 passes décisives), le SPO Rouen n’a pu éviter sa première défaite de la saison à domicile. Il faut dire que les mains de John Flowers ont fait des dégâts : 22 points à 61,5% de réussite. Mais les 11 rebonds de Kévin Corre furent tout aussi importants dans la construction du succès bressan. Cependant, Laurent Sciarra peut avoir des motifs de satisfaction comme la progression de Jerry Boutsiele qui semble de plus en plus à l’aise dans le groupe normand.

Poitiers-Lille : 71-62

0/6… Le bilan de début de saison de Lille est catastrophique sur le plan comptable. Mais la marche pictavienne était sans doute trop haute. Pourtant il y’a des signes positifs comme une domination au rebond (36 à 35) et un petit nombre de balles perdues (9) sauf que les mauvais résultats pèsent sur la confiance du groupe. Côté PB86 on retiendra les 20 points du Justin Ingram ainsi que le double-double de Laurence Ekperigin (14 points et 12 rebonds). Pour autant tous les doutes ne sont pas levés…

Orchies-Denain : 67-89

Jouer à domicile n’est pas toujours un gage de succès, et ça n’est pas Orchies qui dira le contraire avec une défaite de 22 points. En shootant à seulement 35% de réussite il était toutefois difficile d’espérer grand chose. Côté Denain, Maurice Acker a encore réalisé une grosse prestation avec ses 24 points et 7 passes décisives tout comme Martin Zeno avec ses 19 points et 8 rebonds. Cela vient confirmer leur bon résultat acquis contre Fos sur mer lors de la journée précédente.

Le Portel-Evreux : 90-73

Prétendant à la montée, l’ALM Evreux peine à trouver une dynamique et hormis un dernier quart-temps serré (18-17) les Normands n’ont pas été assez à la lutte. Charles Jackson a fait un chantier notamment en attaque (21 points) avec un bon Wendell McKines à ses côtés (18 points). Côté normand, on peut toutefois relever le match plein de Pierre-Etienne Drouault (14 points et 6 rebonds).

 

HTV-Nantes : 83-63

Christophe-Leonard-large-FIBAFace à un concurrent direct pour le maintien, le HTV n’a pas laissé passer sa chance de décrocher un précieux succès. Christophe Léonard a montré la voie avec ses 17 points et 5 rebonds lui qui est davantage réputé pour ses qualités défensives. Une performance qui fait presque passer inaperçue le petit match de Kurt Cunningham (8 points et 3 rebonds). Pour les Nantais Allen Durham n’aura pas eu son rayonnement habituel mais il s’en sort toutefois avec un bon double-double (14 points et 10 rebonds).

Fos sur mer-Aix Maurienne : 77-63

Sherman-Gay-large-1-FOPBQuand Sherman Gay (19 points et 8 rebonds) va, tout va bien pour Fos sur mer. Et quand Chris Davis se met aussi en mode sniper (24 points à 81,8% de réussite), les Sudistes deviennent très vite injouables avec un jeu très propre (11 pertes de balle seulement). Mais le plus satisfaisant pour l’entraineur Rémi Giuitta est la capacité de réaction de son groupe qui était passé au travers face à Denain lors de la précédente journée.Il faudra un niveau de jeu du même acabit face à Boulogne sur mer ce vendredi.

CCRB-Boulogne sur mer : 82-73

Comme Fos sur mer, le CCRB a su se reprendre après son faux-pas. Et pour ça elle a pu compter sur une paire d’extérieurs au rendez-vous avec Michel Morandais (19 points et 5 rebonds) et Muhamed Pasalic (14 points et 7 passes décisives). Autre point positif : la prestation de Rodrigue Mels (11 points, 4 rebonds et 4 passes décisives) après un début de saison délicat. Pour Boulogne sur mer, les 18 balles perdues ont été du plus mauvais effet. Prétendant aux places d’honneur, le SOMB devra se ressaisir face à Fos sur mer, un autre gros morceau lors de la 7e journée.

 

Crédit photo : FX Rougeot

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.